Archive pour le 17 mars, 2016

Jesus enters Jerusalem, by Giotto, 14th century.

17 mars, 2016

Jesus enters Jerusalem, by Giotto, 14th century. dans images sacre Giotto_-_Scrovegni_-_-26-_-_Entry_into_Jerusalem2

 

LESPRANCE DE LA VIE NOUVELLE EN JSUS-CHRIST – DUNE HOMLIE DE SAINT EPHREM,

17 mars, 2016

http://www.vatican.va/spirit/documents/spirit_20010424_sant-efrem_fr.html

LESPRANCE DE LA VIE NOUVELLE EN JSUS-CHRIST – DUNE HOMLIE DE SAINT EPHREM,

Dune homlie de saint Ephrem, diacre (Sermo 3, De fine et admonitione 2. 4-5: Oeuvres, Editions Lamy 3, 216-222)

« Chasse les tnbres nocturnes de notre esprit, Seigneur, par la lumire diurne de ta connaissance, pour que notre esprit ainsi clair te serve par son renouvellement dans la puret. Lorsque le soleil entreprend sa course, les mortels commencent leur travail; fais de nos esprits, Seigneur, une belle demeure pour ce jour qui ne connat pas de dclin. Accorde-nous de voir en nous-mmes la vie apporte par la rsurrection, et que rien ne dtourne nos esprits de tes beauts. Imprime en nous, Seigneur, la trace de ce jour, qui ne dpend pas du mouvement et de la course du soleil, en nous donnant de te chercher assidment. Par tes sacrements puissions-nous tembrasser chaque jour en te recevant dans notre corps. Rends-nous capables dexprimenter en nous-mmes la rsurrection que nous esprons. Nous avons cach ce trsor dans notre corps avec la grce du baptme; que ce trsor senrichisse encore la table de tes sacrements. Donne-nous la joie de ta grce. Nous recevons ton mmorial dan ton banquet spirituel; puissions-nous le possder effectivement lors du renouvellement futur. Puissions-nous comprendre quelle beaut nous sommes appels, en dcouvrant cette beaut spirituelle que ta volont immortelle fait clore au sein de la mortalit elle-mme. Ton crucifiement, notre Sauveur, a mis fin ta vie corporelle; accorde-nous de crucifier notre esprit pour prfigurer la vie de lEsprit. Que ta rsurrection, Jsus, confre sa grandeur notre homme spirituel; que la contemplation de tes sacrements soit le miroir dans lequel nous le connatrons. Ton plan divin, notre Sauveur, prfigure le monde de lEsprit; accorde-nous de le parcourir comme il convient lhomme spirituel. Ne prive pas notre me, Seigneur, de ta manifestation spirituelle et nloigne pas de nos membres la chaleur de ton amour. La mortalit qui se cache dans notre corps rpand en nous la corruption; que lpanchement de ton amour spirituel purifie notre cur des effets de cette condition mortelle. Accorde-nous, Seigneur, de nous hter vers notre cit et de la contempler pour en prendre possession, comme Mose du haut de la montagne. »

Prire

Chaque anne, Seigneur, tu nous fais revivre le mystre pascal o lhomme, rtabli dans sa dignit, trouve lesprance de la rsurrection; donne-nous de toujours accueillir avec amour ce que nous clbrons dans la foi. Par Jsus, le Christ, notre Seigneur. Amen

« Prpar par le Dpartement de Thologie Spirituelle de L’Universit Pontificale de la Sainte-Croix »

LENTRE DE JSUS JRUSALEM

17 mars, 2016

http://www.garriguesetsentiers.org/article-l-entree-de-jesus-a-jerusalem-71773159.html

LENTRE DE JSUS JRUSALEM

Publi le 15 avril 2011 par G&S

(Matthieu 21,1-11 ; Marc 11,1-11 ; Luc 19,28-38 ; Jean 12,12-16)

Chers amis Internautes, nous voici quelques jours de la fte catholique dite des Rameaux, qui se situe liturgiquement une semaine exactement avant Pques. Pour tenter de vous faire mesurer pleinement sa porte symbolique la lumire du Premier Testament, je men tiendrai lvangliste le plus juif , Matthieu, dont on dcouvrira une fois de plus quil sattache assidument relire les vnements du Nouveau Testament la lumire du Premier. Cette dmarche lui est coutumire, comme aux autres vanglistes, mais il est le seul la pratiquer et lexpliciter autant. Le parallle avec la fte juive de Souccot, appele aussi Fte des Tentes, ou des cabanes, que jai voqu il y a maintenant cinq ans (dj !) dans larticle Les tentes des Rameaux est gnralement expliqu par le fait que Matthieu 21,8 dit que les gens coupaient des branches aux arbres et en jonchaient le chemin (Marc 11,8 parle de jonches de verdure quils coupaient dans les champs ; Jean 12,13 de rameaux des palmiers ; Luc ne parle que de manteaux). Le texte qui dfinit cette fte se trouve dans le livre de la Bible nomm Vayiqra (le Lvitique des bibles en franais) 23,39-43 : Le quinzime jour du septime mois, lorsque vous aurez rcolt les produits du pays, vous clbrerez la fte du Seigneur pendant sept jours. Le premier jour repos et le huitime jour repos. Le premier jour vous prendrez le fruit de larbre de la beaut, des rameaux de palmier, des branches darbres touffus et des saules du torrent, et vous vous rjouirez face au Seigneur votre Dieu pendant sept jours. Vous fterez ainsi une fte pour le Seigneur sept jours par an : rgle ternelle pour vos gnrations. Au septime mois vous la fterez. Vous habiterez sept jours dans des tentes. Tous les autochtones dIsral habiteront dans des tentes, afin que vos gnrations connaissent que jai fait habiter sous des tentes les fils dIsral quand je les ai fait sortir du pays dgypte, moi le Seigneur votre Dieu. Mon projet est de vous parler de deux points importants Lnesse, lnon et la citerne Entre Jsus Jrusalem avec anonLpisode commence quand Jsus approche de Jrusalem et dit deux de ses disciples : Rendez-vous au village qui est en face de vous ; et aussitt vous trouverez, l’attache, une nesse avec son non prs d’elle ; dtachez-la et amenez-les-moi. (Matthieu 21,5) Matthieu 21,5 (contrairement aux autres vangiles) assume dans son rcit lincohrence apparente dcrire que Jsus entre dans Jrusalem assis la fois sur une nesse et sur un non, en citant explicitement mais partiellement et approximativement Zacharie 9,9-12 : Exulte avec force, fille de Sion ! Crie de joie, fille de Jrusalem ! Voici que ton roi vient toi : il est juste et victorieux, humble, mont sur un ne et sur un non, le petit des nesses. Malheureusement, il ny a pratiquement aucune bible qui suit Zacharie dans lincohrence apparente de ce texte, o il est pourtant bien crit al-chamor veal-aiyr?, sur un ne et sur un non ! Ni la B.J., i.e. la Bible de Jrusalem (un ne, un non alors quelle met le et dans sa traduction de lvangile de Matthieu !) ni la TOB (un ne, un non tout jeune), ni Segond (sur un ne, sur un ne), ni la Bible du Rabbinat (sur un ne, le petit de lnesse), ni mme Chouraqui (un ne ou un non)) Il ny a que le chanoine Crampon, il y a un sicle, qui a os : mont sur un ne, et sur un poulain, petit d’une nesse ! De toute faon, le lecteur attentif comprend que Matthieu a voulu rapporter lentre de Jsus Jrusalem larrive duRoi de Sion annonce par le prophte Zacharie. Mais il ne faut jamais sarrter ds quon trouve quelque chose dintressant dans un texte ; il faut toujours lire la suite. Celle de la prophtie de Zacharie vaut la peine : Quant toi (fille de Sion), cause de l’alliance conclue dans le sang, je renverrai tes captifs de la citerne o il n’y a pas d’eau. Revenez vers la place forte, captifs de l’espoir. Cette prophtie parle dune citerne o il ny a pas deau et ce propos la B.J. met en note : une citerne sert de gele, cest le symbole de Babylone Peut-tre ! Mais cest aussi et surtout la mme expression, avec le mme mot hbreu (bor), quen Gense 37,24, dans lhistoire de Joseph et de ses frres qui veulent le faire prir : ils le jetrent dans la citerne ; cette citerne tait vide, sans eau (trad. Rabbinat). Cette phrase de Zacharie nous mne donc Juda, le 4e fils de Jacob, celui qui a suggr ses frres de vendre Joseph plutt que de le laisser mourir dans la citerne et donc, en quelque sorte, de le renvoyer de la citerne o il ny a pas deau . Et, comme par hasard, en cherchant sil ny a pas dautres nesse et non dans la Bible, de prfrence attachs (car aucun dtail nest inutile dans la Bible !) on retrouve le mme Juda, 4e fils de Jacob, en Gense 49. la fin de ce livre, juste avant sa mort, Jacob livre son testament ses fils et les bnit, dans un long discours qui commence et se termine ainsi : Jacob appela ses fils et dit : Runissez-vous, que je vous annonce ce qui vous arrivera la fin des temps. Rassemblez-vous, coutez, fils de Jacob, coutez Isral, votre pre [] Voil ce que leur dit leur pre, quand il les a bnis. Il les bnit, chacun selon sa bndiction (Gense 49,1-2.28). Les paroles de Jacob sont une bndiction de Patriarche, donc une parole cratrice, une parole qui annonce et qui cre ce qui arrivera. Or, en bnissant Juda Jacob lui dit (Gense 49,8-12) : Juda, toi, tes frres te loueront, ta main est sur la nuque de tes ennemis et les fils de ton pre s’inclineront devant toi. Tu es un jeune lion, Juda [] Le sceptre ne s’loignera pas de Juda, ni le bton de chef d’entre ses pieds, jusqu’ ce que vienne Shiloh qui les peuples obiront. Il attache la vigne son ne, au cep le petit de son nesse, etc. On note : – que Juda est annonc comme tant la souche de la ligne royale au sein du peuple hbreu. Dailleurs, dans les gnalogies de leurs vangiles, Matthieu et Luc feront descendre Jsus de Juda, en ligne directe.

- quen plus de lne (que Matthieu appelle nesse !) et de lnon attachs quon recherchait, la bndiction pour Juda mentionne la venue dun certain Shiloh. Qui est donc ce Shiloh, ct duquel passent toutes les bibles chrtiennes (et dautres) ? Le Shiloh Ce Shiloh de Gense 49,10 donne lieu aux interprtations les plus diverses. La B.J. le traduit par tribut ; la TOB par celui (!), Segond et Crampon par le Schilo (ce qui ne nous avance pas vraiment !). Amis lecteurs, vous pouvez ici interrompre un instant votre lecture pour lire ou relire larticle Jsus porteur de Paix ou dpe ? o je traite des racines du mot shiloh, dans lequel la bible du Rabbinat voit le Pacifique (racine shalam, faire la paix), mais o on peut certainement voir aussi lEnvoy (racine shalach, envoyer et particulirement, comme dit le dictionnaire Sander et Trenel, envoyer en mission) : cest donc Jsus pour les chrtiens. Pour sa part, Jrme, le Pre de lglise qui a crit la Vulgate, version latine de la Bible, a traduit par : donec veniat qui mittendus est : jusqu ce que vienne celui qui doit tre envoy, ce qui ma confirm dans mon intuition ! Malheureusement, la No-Vulgate de 1979 traduit par : donec veniat ille cuius est : jusqu ce que vienne celui qui est lui, ce qui na plus rien voir avec le Shilo ! La lecture quon peut faire de lpisode de lentre de Jsus Jrusalem est donc que Jsus accomplit la prophtie de Zacharie en tant que Roi et la prophtie sur Juda (et sa ligne) en tant que Messie son arrive Jrusalem, et alors se demander sil ny a pas un lien entre le Shiloh, lEnvoy et la piscine de Silo (hbreu Shiloach) Jrusalem, o, la fin des ftes de Souccot, se droule la procession de Simrat Torah ! Car cest ce jour et ce rite-l qui sont voqus en Jean 7,37 : Le dernier jour de la fte, le grand jour, Jsus, debout, s’cria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne moi, et il boira, celui qui croit en moi ! selon le mot de l’criture : de son sein couleront des fleuves d’eau vive. Il parlait de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui avaient cru en lui. Et, immdiatement aprs la discussion qui sensuit, Jsus envoie (cest le cas de le dire) laveugle-n se laver la piscine de Shiloach, dont Jean prcise que son nom signifie Envoy (9,7) o O o Terminons cette brve tude en survolant quelques mots utiliss dans le texte vanglique. Les manteaux : Les gens tendirent leurs manteaux sur le chemin (Matthieu 21,8) Cest lattitude daccueil dun roi de Juda : Aussitt, tous prirent leurs manteaux et les tendirent sous lui, mme les degrs; ils sonnrent du cor et crirent : Jhu est roi ! (2Rois 9,13 ; Jhu a dtrn Ozochias, roi de Juda, vers 841). Noter quil ny a aucun jeu de mots avec Jsus (car Jhu est Yhou en hbreu) ! Hosanna : les foules criaient : Hosanna au fils de David ! Bni soit celui qui vient au nom de Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! Hosanna, hoshiyah na, signifie : sauve ou donne le salut, de grce ! Cf. Larticle Alleluia ! Hosanna ! Amen ! Les qualificatifs donns Jsus : – fils de David, qui est une appellation royale – qui vient au nom du Seigneur, et lenvoy, qui sont des appellations messianiques ! Tout cela rappelle Psaume 118,25-26 : ana adona hoshiyah na, de grce, Seigneur ! donne le salut, de grce !, suivi de : baroukh haba beshem adona, bni soit celui qui vient au nom du Seigneur Le Psaume 118 est le dernier Psaume du Hallel ; son sous-titre est Liturgie pour la fte des Tentes On peut donc raisonnablement penser : – que Jsus est entr Jrusalem pour la fte de Souccot, lautomne – que donc Jsus est rest six mois Jrusalem avant dy mourir sur une croix – et que donc que le retournement des foules contre Jsus, au printemps, dont on dit quil sest fait en quatre jours (entre les Rameaux et le Jeudi-saint), a en fait pris six mois La foule (si foule il y avait !) des juifs qui avaient salu Jsus comme Roi lautomne et la foule (si foule il y avait !) des juifs au moment du procs de Jsus (si ctait la mme, ce qui est plus quimprobable !) ntait donc pas aussi versatile quon nous la appris et rabch depuis notre catchisme et jusqu maintenant dans bien des glises Portes levez vos frontons, levez-vous portails antiques, qu’il entre le roi de gloire ! (Psaume 24,7)

Ren Guyon

l