LA SIGNIFICATION MORALE DU MIEL DANS LES SAINTES ECRITURES

 

http://www.bible-notes.org/article-51-la-signification-morale-du-miel.html

LA SIGNIFICATION MORALE DU MIEL DANS LES SAINTES ECRITURES

Le miel, image de la Parole de Dieu Le miel, symbole de la sagesse Le miel reprsentant les affections naturelles

Le miel est une nourriture utile et saine, qui doit tre cependant prise avec modration. Sa douceur suggre naturellement la satisfaction que l’on prouve avec des choses bonnes, mais elle devient un pige pour l’me ds qu’elle commence alimenter l’orgueil et l’gosme (Prov. 25 : 16 ; 24 : 13-14).

Le miel, image de la Parole de Dieu

La Parole de Dieu est souvent compare au miel (Ps. 19 : 10 ; 119 : 103 ; Ez. 3 : 3 …) mais il faut tre attentifs et la laisser agir sur la conscience, afin qu’elle ne devienne pas un moyen de nous flatter, en pensant qu’clairs par son moyen, nous connaissons ce que d’autres ne savent pas. Le miel tait par consquent dfendu dans les sacrifices offerts Dieu (Lv. 2 : 11). Dieu n’accepte pas ce qui provient du coeur de l’homme, toujours rus et orgueilleux.Aussi longtemps que nous trouvons notre joie dans la Parole parce qu’elle est de Dieu, et cause de la douceur que notre me y trouve, la conscience restant exerce devant Dieu, nous sommes gards de l’gosme, et nous pouvons sympathiser avec le prophte Jrmie qui en mangeait . En mme temps, il dut en prouver les consquences dans un monde pcheur qui ne veut pas de Dieu ni de sa Parole (Jr. 15 : 15-16 ; 20 : 9). Comparez Es. 7 : 15, et le cas de Jonathan (1 Sam. 14 : 29). Samson trouva du miel dans le cadavre du lion et son nigme montre comment Dieu fait tourner toute la force de l’ennemi en un moyen de rafrachir l’me de celui qui se confie en Lui. L’excellence de la Parole de Dieu pour le croyant est comme une nourriture solide adoucie par le miel (Ps. 81 : 13, 16 ; Ex. 16 : 31).

Le miel, symbole de la sagesse (Prov. 24 : 13-14) Le miel reprsente beaucoup de choses. Dans le livre des Proverbes, au chapitre 24 : 13-14, la sagesse est identifie au miel, comme le sont dans le Psaume 19 : 10 toutes les paroles sorties de la bouche de Dieu. Ces choses, la sagesse et la Parole, sont troitement lies. Il faut s’approprier la sagesse. Si elle est notre nourriture, nous y trouvons la force comme au Psaume 84 : 5 : Bienheureux l’homme dont la force est en toi , mais en mme temps, pour l’avenir, une attente qui ne sera point due. Il en est de mme dans les Proverbes : Que ton coeur n’envie pas les mchants ; mais sois tout le jour dans la crainte de l’Eternel ; car certainement il y a une fin, et ton attente ne sera pas rduite nant (Prov. 23 : 17-18).

Etude sur les Proverbes par H.R. Le miel reprsentant les affections naturelles (Proverbes 25 : 16-17) As-tu trouv du miel, manges-en ce qu’il t’en faut, de peur que tu n’en sois repu et que tu ne le vomisses (Prov. 25 : 16).Le miel est souvent prsent dans la Parole comme une chose excellente : ainsi il est compar la sagesse (Prov. 24 : 13-14), aux paroles agrables (Prov. 16 : 24), aux sentences divines et la Parole de Dieu (Ps. 19 : 9-11 ; 119 : 103). Mais, en gnral, il reprsente la douceur des affections naturelles seulement, et comme tel, il tait dfendu de l’offrir avec les sacrifices (Lv. 2 : 11).Ces affections, voulues de Dieu, sont prcieuses quand elles restent dans certaines limites, mais quand elles les dpassent, l’me en est repue. Cet aliment devient un objet de dgot. La passion humaine s’en mle : la lassitude ne tarde pas se faire sentir. Le miel peut mme tre employ pour plonger dans le vice un fils de la sagesse. Car les lvres de l’trangre distillent du miel, et son palais est plus doux que l’huile ; mais la fin elle est amre comme l’absinthe, aigu comme une pe deux tranchants (Prov. 5 : 3-4). Par contre, les paroles agrables sont un rayon de miel, douceur pour l’me et sant pour les os (Prov. 16 : 24). Les paroles agrables sont celles du sage. Il ne s’agit nullement de paroles agrables selon la chair. Elles ne contiennent ni duret, ni scheresse de jugement.

Laisser un commentaire