SYRIAQUES CATHOLIQUES: LES VOEUX DU PATRIARCHE YOUNAN (sois voeux de Noël, il me semble beau!)

http://www.zenit.org/fr/articles/syriaques-catholiques-les-voeux-du-patriarche-younan

SYRIAQUES CATHOLIQUES: LES VOEUX DU PATRIARCHE YOUNAN

LE JOUR DE LA DÉLIVRANCE NE TARDERA PAS À VENIR

Rome, 1 janvier 2015 (Zenit.org) Patriarche Ignace Youssef III Younan

Le patriarche d’Antioche de l’Eglise syriaque catholique, Ignace Youssef III Younan, adresse ses voeux de Noël aux chrétiens syriaques catholiques: il dit sa communion avec ceux qui ont tout perdu et avec ceux qui ont tout quitté, et il « implore le Divin Enfant de combler leurs cœurs de la richesse de Ses dons, et leur accorder la paix et le bonheur avec la Nouvelle Année 2015″.
Un message de confiance: « le jour de la délivrance ne tardera pas à venir, où ils rentreront dans leur patrie et la terre de leurs ancêtres pour porter à nouveau le témoignage de l’Amour du Christ et de son Evangile de Paix ».
Voici le message dans son intégralité, publié en français par le patriarcat.
A.B.

A nos vénérables frères Archevêques et Evêques bien-aimés
Aux révérends Pères, Diacres, religieux, religieuses et séminaristes
Et à tous nos fidèles au Liban, en Orient et dans la Diaspora

Paix et amour dans le Seigneur:

A l’occasion de la sainte fête de Noël et au seuil du Nouvel An 2015, nous adressons de tout cœur nos vœux les meilleurs à nos fils et filles de notre Eglise Syriaque d’Antioche, ainsi qu’aux communautés de toutes les Eglises Orientales et aux hommes de bonne volonté des pays du Proche-Orient et de la diaspora, implorant le Divin Enfant de combler leurs cœurs de la richesse de Ses dons, et leur accorder la paix et le bonheur avec la Nouvelle Année 2015.
Nous pensons particulièrement à ceux qui sont expulsés de leurs maisons en Syrie et en Iraq, et qui souffrent du manque de logement et des premiers moyens de vie les plus élémentaires. Privés de la joie de célébrer en familles les saintes fêtes de Noël et l’entrée du Nouvel An 2015, ils endurent la douleur de l’exil, acceptant avec Jésus et à cause de lui l’amertume de la privation et l’incertitude de l’avenir.
Avec toute la sollicitude de notre cœur, nous communions à leurs souffrances, et nous leur assurons tout notre soutien, en les exhortant à mettre leur Espérance en Jésus venu au monde annoncer aux exilés la délivrance. Qu’ils prennent confiance car le jour de la délivrance ne tardera pas à venir, où ils rentreront dans leur patrie et la terre de leurs ancêtres pour porter à nouveau le témoignage de l’Amour du Christ et de son Evangile de Paix.
A nos fils dans le Seigneur relevant de notre Diocèse Patriarcal du Liban, nous souhaitons d’heureuses fêtes de la Nativité du Seigneur et du Nouvel an. Puisse l’Enfant Dieu les bénir et accorder au peuple libanais la grâce de résoudre dans la concorde les problèmes sociopolitiques dans lesquels le Liban se débat.
A nos fils et filles de Terre Sainte et de Jordanie, ceux d’Egypte et de Turquie, et ceux qui sont nous ont quittés pour l’étranger, en Europe, l’Amérique ou l’Australie, nous leur adressons également nos vœux très sincères, en les engageant à préserver fidèlement leur foi chrétienne et resserrer les liens qui les attachent à leur Eglise d’origine, l’Eglise Syriaque d’Antioche, dans laquelle ils ont été baptisés.
Nous ne perdons pas de vue les familles qui ont perdu un des leurs dans la tourmente qui déchire depuis quelques années la Syrie et l’Iraq. Nous leurs exprimons toute notre sympathie, en les soutenant de nos ferventes prières, afin qu’ils persévèrent dans l’Espérance et soient nonobstant la dure épreuve qui les touche, artisans de paix et de charité chrétienne.
O Verbe Eternel venu dans notre monde assumant notre humanité déchue, sois parmi nous le Prince de Paix et Soleil de justice. O Emmanuel, Dieu parmi nous, augmente en nous la Foi et l’Espérance. Accorde-nous la grâce de pouvoir vivre l’Amour et la Paix dans notre terre si troublée par les dissensions et les rivalités. Fais de chacun de tes disciples témoin de ton Evangile et artisan de paix, de justice et de libération.
Avant de terminer, nous vous accordons de tout cœur, fils et filles bien-aimés dans le Seigneur, notre bénédiction apostolique, gage de notre affection paternelle et des faveurs divines, implorants sur vous, sur vos familles et vos enfants, les bénédictions célestes et les grâces divines.
Que la grâce de la Sainte Trinité, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, descende sur vous, vous bénisse et vous garde de tout mal. Amen.
Le Christ est né, Alléluia!

Ignace Youssef III YOUNAN

Patriarche d’Antioche de l’Eglise Syriaque Catholique

Laisser un commentaire