Archive pour le 24 août, 2010

24 aot – Saint Barthlemy

24 août, 2010

24 aot - Saint Barthlemy dans images sacre

http://www.santiebeati.it/

mardi 24 aot 2010 – Saint Barthlemy, aptre (Homlie)

24 août, 2010

dal sito:

http://www.homelies.fr/

mardi 24 aot 2010 – Saint Barthlemy, aptre

Famille de saint Joseph

Homlie-Messe

Saint Jean est le seul vangliste nous parler de Nathanal, encore nomm par la tradition Barthlmy. On sait quil est originaire de Cana, mais surtout quil a manifest un franc scepticisme en apprenant lorigine de Jsus. Si certains dentre nous connaissent un peu cet aptre, nous connaissons tous sa raction lannonce de Philippe : Que peut-il sortir de bon de Nazareth ? . Cette expression ironique continue dtre employe, pour montrer que les apparences sont trompeuses.

Mais il ne faut pas tre injuste avec Nathanal. Devant une situation nouvelle (et aussi importante !), il a cherch discerner selon les critres de la Bible. Il tait connu en effet que le Messie ne viendrait pas de Nazareth. Or, malgr la certitude objective que pouvait lui apporter cette connaissance, Nathanal a accept daller se rendre compte par lui-mme. Il a suivi Philippe. Ou plus exactement, pour reprendre les mots de saint Jean qui disent un itinraire spirituel plus quun dplacement gographique : il vient Jsus. Il va la rencontre de son Seigneur.

Et Jsus sen rjouit : Voici un vritable fils dIsral , c’est--dire : voici quelqu’un qui a grandi sous le regard de Dieu. Jsus ne fait pas la moindre allusion la raction premire de Nathanal, ce qui peut nous conduire penser que sa clbre rplique ne manifestait pas la rsistance que nous croyons. Elle tait le premier pas dun itinraire de conversion, un regard tourn vers le Ciel, une oreille ouverte la Parole de Dieu. Nathanal na pas peur de la vrit, il la cherche, il ose affronter en face les difficults de la vie de foi.

Jsus, donc, se rjouit. Voici un homme qui ne sait pas mentir . Son amour de la vrit est de tous les instants et de toutes les situations ; il ny fait aucune concession, son occupation et sa proccupation ont toujours t de rester sous le regard de Dieu.

Cette recherche sans faille du Seigneur, cet amour indfectible de la vrit, ne sont pourtant pas les qualits premires que lvangliste met en avant. Il nous donne dabord en exemple la relation profonde et originale qui unit le disciple et le matre. Elle se manifeste nous avec beaucoup de pudeur, par une simple allusion. Elle se manifeste nous par une reconnaissance rciproque, celle de deux tres qui se sont connus, qui se sont aims, qui se sont cherchs. Jsus reconnat le premier son disciple : Voici un vritable fils dIsral . Le disciple, lui, est dcontenanc. Il sest tout de suite reconnu : comment me connais-tu , lui a-t-il rpliqu. Jsus lui donne alors discrtement un indice, il faut une allusion, il voque un moment partag : quand tu tais sous le figuier, je tai vu . La raction de Nathanal est immdiate : Rabbi, cest toi le fils de Dieu , son tour, il reconnat le Seigneur. Laptre reconnat celui quil a rencontr sous le figuier, c’est--dire celui qui sest dvoil lui pendant sa mditation de lcriture.

Nous navons pas en savoir plus, cest leur histoire, leur secret. Mais nous navons pas besoin den savoir plus. Car notre cur lui-mme, qui a cherch le visage du Seigneur dans la mditation de lvangile, vibre ce tmoignage. Il reconnat lui aussi celui qui la touch, celui qui lui a parl, celui qui le connaissait mieux que lui-mme et lui a rvl son visage damour et de paix.

Si le temps estival est celui o nous disposons de davantage de temps pour la prire et lcoute, il deviendra aussi celui o notre relation au Seigneur Jsus pourra tre revivifie, fortifie. Seigneur, donne-nous la consolation de toujours trouver notre refuge en toi, de savoir plonger en toi notre me, nos penses, et notre corps aussi. Permet-nous de rapprendre vivre chaque instant sous ton regard, prendre toute dcision dans ton amour, et nous mettre en marche ta suite, pour ta plus grande gloire.
Frre Dominique

24 aot – Saint Barthlemy (Biographie)

24 août, 2010

du site:

http://missel.free.fr/Sanctoral/08/24.php

24 aot – Saint Barthlemy

Biographie

Si les vanglistes, et la tradition aprs eux, dsignent habituellement le sixime aptre sous le nom de Barthlemy, c’est--dire fils de Tolma, il est gnralement convenu de l’identifier avec ce Nathanal que l’on voit amen par Philippe Jsus, au dbut de l’vangile selon saint Jean (I 45-51).

Jsus, rencontrant Philippe qui, comme Pierre et Andr, tait de Bethsade, lui dit : Suis-moi. Philippe qui tait li Nathanal n’a rien de plus press que d’aller trouver son ami : Celui dont ont parl Mose et les prophtes, nous l’avons trouv : c’est Jsus de Nazareth, fils de Joseph ; mais Nathanal tait un homme rflchi, vers dans les saintes Ecritures, qui n’tait pas dispos se laisser emporter par un enthousiasme passager, et c’est dans ces dispositions, en homme de bonne volont, cherchant la lumire qu’il avait cout Jean-Baptiste. Sans doute, assis sous un figuier, prs de Cana, revoyait-il en esprit la figure inspire du Baptiste, et repassait-il les mots brlants tombs de ses lvres, entrenant l’esprance de voir lui-mme le Messie. Encore qu’il doutait qu’il pt sortir quelque chose de bon de Nazareth, il accepta de suivre Philippe. Lorsque Jsus lui rvla l’avoir vu sous le figuier, avant que Philippe l’appelt, Nathanal qui comprit que Jsus avait eu la connaissance de son tat d’me, ne rsista plus : Tu es le fils de Dieu, le roi d’Isral !

Quant nous, nous admettons l’existence du regard de Jsus, mais d’une manire trop souvent thorique qui reste extrieure notre vie morale et religieuse ; il n’entre pas, dans nos dcisions, comme l’lment primordial, toujours prsent, et, pourtant, ce regard est inluctable, infaillible, il atteint jusqu’aux mouvements les plus secrets de notre cour. Ce n’est pas un regard de curiosit qui se donne libre cours, mais le regard d’un ami qui n’utilise ce qu’il voit que pour mieux rpandre ses bienfaits, ft-ce sur ceux qui en sont les plus indignes : ainsi, dans le but d’carter Judas de l’abme, Jsus le regarde.

Daigne le Seigneur, par l’intercession de saint Barthlemy, nous faire la grce d’tre attentifs son regard pos sur nous et nous donner la force de dtruire les obstacles qui nous empchent de le voir.

bonne nuit

24 août, 2010

bonne nuit dans image bon nuit, jour, dimanche etc. tripe-fungus-001

Tripe-fungus

http://www.naturephoto-cz.com/jelly-fungus.html

Saint Pierre Damien : Comme la pluie et la neige descendent des cieux… ainsi ma parole qui sort de ma bouche (Is 55,10)

24 août, 2010

du site:

http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=commentary&localdate=20100824

Fte de St Barthlmy, aptre : Jn 1,45-51
Commentaire du jour
Saint Pierre Damien (1007-1072), ermite puis vque, docteur de l’glise
Sermon 42, deuxime pour S. Barthlemy : PL 144, 726, 728 C-D (trad. Orval)

Comme la pluie et la neige descendent des cieux… ainsi ma parole qui sort de ma bouche (Is 55,10)

Les aptres sont ces perles prcieuses que saint Jean nous dit avoir contemples dans l’Apocalypse et dont les portes de la Jrusalem cleste sont construites (Ap 21,21)… En effet, lorsque par des signes ou des miracles les aptres rayonnent la lumire divine, ils ouvrent l’accs de la gloire cleste de Jrusalem aux peuples convertis la foi chrtienne. Et quiconque est sauv grce eux entre dans la vie, tel un voyageur franchissant une porte… C’est d’eux encore que le prophte dit : Qui sont ceux-l, qui volent ainsi que des nuages ? (Is 60,8) Ces nuages se condensent en eau lorsqu’ils arrosent la terre de notre cur avec la pluie de leur enseignement pour la rendre fertile et porteuse des germes de bonnes uvres.

Barthlemy, dont c’est la fte aujourd’hui, veut prcisment dire en aramen : fils de celui qui porte l’eau. Il est le fils de ce Dieu qui lve l’esprit de ses prdicateurs la contemplation des vrits d’en-haut de sorte qu’ils puissent rpandre avec efficacit et en abondance la pluie de la parole de Dieu dans nos curs. C’est ainsi qu’ils boivent l’eau la source pour nous la donner boire notre tour.