Archive pour le 7 novembre, 2008

La resurrection de Jesus

7 novembre, 2008

La resurrection de Jesus dans images sacrée anastasi

A Byzantine painting from the year 1315, depicting the resurrection of Jesus Christ 

http://www.towards-success.com/dejnarde_files/mocker.htm

Saint François Xavier : Vivre en bon gérant des dons de Dieu

7 novembre, 2008

 du site:

http://www.levangileauquotidien.org/www/main.php?language=FR&localTime=11/07/2008#

Saint François Xavier (1506-1552), missionnaire jésuite
Lettre du 15/01/1544 (trad. Couturier, Cerf Foi vivante 1996, p. 34 rev.)

Vivre en bon gérant des dons de Dieu

De ces régions [l'Inde et le Sri Lanka] je ne sais que vous écrire sinon ceci : si grandes sont les consolations communiquées par Dieu notre Seigneur à ceux qui vont parmi les païens pour les convertir à la foi du Christ, que, s’il est quelque joie en cette vie, c’est bien celle-ci. Souvent il m’arrive d’entendre dire à quelqu’un qui va au milieu de ces chrétiens : « Ô Seigneur, ne me donnez pas tant de consolations en cette vie ! Mais puisque, dans votre bonté et miséricorde infinies, vous me les donnez, emmenez-moi dans votre sainte gloire! Il y a en effet tant de peine à vivre sans vous voir, une fois que vous vous êtes montré ainsi à votre créature ». Ah ! si ceux qui cherchent le savoir dans les études se donnaient autant de peine pour chercher ces consolations de l’apostolat qu’ils se donnent jour et nuit à la poursuite du savoir ! Si les joies que cherche un étudiant dans ce qu’il apprend, il les cherchait en faisant sentir à son prochain ce qui lui est nécessaire pour connaître et servir Dieu, combien il se trouverait plus consolé et mieux préparé à rendre compte de lui-même, lorsque le Christ reviendra et lui demandera : « Rends-moi compte de ta gestion »…

Je termine en demandant à Dieu notre Seigneur…qu’il nous rassemble dans sa sainte gloire. Et pour nous obtenir ce bienfait, prenons pour intercesseurs et avocats toutes les âmes saintes des régions où je me trouve… À toutes ces saintes âmes, je demande de nous obtenir de Dieu notre Seigneur, tout au long de ce temps qui reste de notre séparation, la grâce de sentir à l’intime de notre âme sa très sainte volonté et de l’accomplir parfaitement.