Archive pour octobre, 2008

bonne nuit

22 octobre, 2008

bonne nuit dans image bon nuit, jour, dimanche etc. Fuchsia

Fuchsia magellanica ‘Riccartonii’http://www.mygarden.ws/index.html

Saint Fulgence : « Serviteurs du Christ et intendants des mystères de Dieu » (1Co 4,1)

22 octobre, 2008

du site: 

http://www.levangileauquotidien.org/www/main.php?language=FR&localTime=10/22/2008#

Saint Fulgence (467-532), évêque
Sermon I, 2-3 ; CCL 91 A, 889 (trad. Orval)

« Serviteurs du Christ et intendants des mystères de Dieu » (1Co 4,1)

Pour préciser le rôle des serviteurs qu’il a placés à la tête de son peuple, le Seigneur dit cette parole que rapporte l’Évangile : « Quel est l’intendant sage et fidèle que le maître établira sur les gens de sa maison pour leur donner en temps voulu leur mesure de blé ? Heureux ce serviteur que le maître, à son retour, trouvera occupé de la sorte »… Si nous nous demandons quelle est cette mesure de blé, saint Paul nous l’indique ; c’est « la mesure de foi que Dieu vous a départie » (Rm 12,3). Ce que le Christ appelle mesure de blé, Paul le nomme mesure de foi pour nous apprendre qu’il n’y a pas d’autre blé spirituel que le mystère de la foi chrétienne. Cette mesure de blé, nous vous la donnons au nom du Seigneur chaque fois que, éclairés par le don spirituel de la grâce, nous vous parlons selon la règle de la vraie foi. Cette mesure, vous la recevez par les intendants du Seigneur chaque jour où vous entendez de la bouche des serviteurs de Dieu la parole de vérité.

Qu’elle soit notre nourriture, cette mesure de blé que Dieu nous donne en partage. Tirons-en l’aliment de notre bonne conduite afin de parvenir à la récompense de la vie éternelle. Croyons en celui qui se donne lui-même à nous comme nourriture pour que nous ne défaillions pas en chemin (Mt 15,32), et qui se réserve comme notre récompense pour que nous trouvions la joie dans la patrie. Croyons et espérons en lui ; aimons-le par-dessus tout et en tout. Car le Christ est notre aliment et il sera notre récompense. Le Christ est la nourriture et le réconfort des voyageurs en marche ; il est l’assouvissement et l’exultation des bienheureux en leur repos.

prière : Quand Dieu parle aux homme

22 octobre, 2008

du site: 

http://lumieredanslavie.hautetfort.com/prieres/

Pierre Barbès sur la base d’un texte d’un auteur inconnu

QUAND DIEU PARLE AUX HOMMES

Depuis les tout débuts de la création, dit Dieu,
Je parle aux hommes.
Je les invite amoureusement à
mouvrir leur cœ
ur,
À
se laisser aimer par Moi.
Je leur ai parlé
par la beauté de la cré
ation :
Par le Soleil qui les éclaire, les ré
chauffe et leur donne la vie.
Ils ont là une image vivante de qui Je suis : Lumiè
re, Amour et Vie.
Je leur parle par la Lune qui veille sur leur repos
Et leur rappelle que Je suis aussi Mè
re.
Je leur parle par la Terre et tout ce qu
elle renferme
Ils ont là
une maison, image de Ma maison.

Pour appuyer mon invitation à ouvrir leur cœur et se laisser aimer par Moi,
Je leur parle par des hommes et des femmes qui répondent à
mon invitation :
Je suscite la foi des patriarches
Je soutiens le courage des prophè
tes
Jinspire l’é
motion du psalmiste
Je chante la sé
rénité
des sages.
Ma Parole prend des formes les plus inusitées


C
est pourquoi, dit Dieu, pour aller encore plus loin
Dans mon invitation à ouvrir leur cœ
ur
Et se laisser aimer par Moi,
Je veux leur dire une autre Parole
Une Parole aux dimensions de mon amour pour eux :
Immense, profonde, insondable.
Une Parole unique, si forte, si douce, si palpable et si mysté
rieure
Qu
ils nen reviennent pas, qu
ils en soient toujours surpris, étonnés.

Cette Parole, dit Dieu, je veux quelle ait des pieds.
Pourquoi pas ?
Une Parole avec des pieds, pour marcher et rejoindre lhomme où
il est.
Une Parole qui ait des mains pour servir,
Une Parole qui ait une bouche pour sourire,
Et des oreilles pour les é
couter.
Je veux, dit Dieu, que cette Parole ait un cœur pour comprendre l
homme.
Voici ma Parole et mon souffle de vie !
En elle, je mets tout mon amour.
-o-o-o-
Et voilà
que Dieu met en œuvre sa pensé
e :
Il prit une Parole et lui donna un corps, avec
Des pieds et des mains,
Une bouche et des oreilles,
Et un coeur.

Cest la Parole la plus belle quil ait jamais prononcée.
Et les hommes la découvrent, presque au hasard, enveloppé
e de langes
Dans les bras d
une femme du nom de Marie.

Et le nom de cette Parole est JÉSUS !

bonne nuit

21 octobre, 2008

bonne nuit dans image bon nuit, jour, dimanche etc. silybum_marianum_b66

Milk Thistle

http://www.floralimages.co.uk/index2.htm

Saint Isaac le Syrien : « Gardez vos lampes allumées »

21 octobre, 2008

du site: 

http://www.levangileauquotidien.org/www/main.php?language=FR&localTime=10/21/2008#

Saint Isaac le Syrien (7ème siècle), moine à Ninive, près de Mossoul dans l’actuel Irak
Discours ascétiques (trad. Deseille, La fournaise de Babylone, Eds. Présence 1974, p. 90)

« Gardez vos lampes allumées »

La prière offerte au temps de la nuit possède un grand pouvoir, plus que celle qui est offerte pendant le jour. C’est pourquoi tous les saints ont eu l’habitude de prier la nuit, combattant l’assoupissement du corps et la douceur du sommeil et dépassant leur nature corporelle. Le prophète disait lui aussi : « Je me suis fatigué à gémir ; chaque nuit, je baigne ma couche de mes larmes » (Ps 6,7) pendant qu’il soupirait du fond du coeur dans une prière passionnée. Et ailleurs : « Je me lève au milieu de la nuit pour te louer à cause de tes jugements, toi le Juste. » (Ps 118,62). Pour chacune des requêtes que les saints voulaient adresser à Dieu avec force, ils s’armaient de la prière pendant la nuit et aussitôt ils recevaient ce qu’ils demandaient.

Satan lui-même ne craint rien autant que la prière que l’on offre pendant les veilles. Même si elles s’accompagnent de distractions, elle ne revient pas sans fruit, à moins qu’on ne demande ce qui ne convient pas. C’est pourquoi il engage de sévères combats contre ceux qui veillent, afin de les détourner si possible de cette pratique, surtout s’ils se montrent persévérants. Mais ceux qui sont quelque peu fortifiés contre ses ruses pernicieuses et ont goûté les dons que Dieu accorde durant les veilles, et qui ont expérimenté personnellement la grandeur de l’aide que Dieu leur accorde, le méprisent complètement, lui et tous ses stratagèmes.

est comme un rêve, non?

20 octobre, 2008

est comme un rêve, non? dans image bon nuit, jour, dimanche etc. calved-iceberg-balog-1073931-ga

Iceberg, Jakobshavn Fjord, Greenland, 2007

Photograph by James Balog

At four miles (six kilometers) wide and several thousand feet thick Jakobshavn Isbræ disgorges icebergs like these faster than any other of Greenland’s glaciers. Its output, accelerated by global warming, totals some 11 cubic miles (45 cubic kilometers) of ice each year.

(Photo shot on assignment for, but not published in, « The Big Thaw, » June 2007, National Geographic magazine)

http://photography.nationalgeographic.com/photography/photo-of-the-day/calved-iceberg-balog.html

Saint Basile : Amasser pour soi-même ou être riche en vue de Dieu ?

20 octobre, 2008

du site:

http://www.levangileauquotidien.org/www/main.php?language=FR&localTime=10/20/2008#

Saint Basile (vers 330-379), moine et évêque de Césarée en Cappadoce, docteur de l’Église
Homélie 31 ; PG 31, 261 (trad. cf Ephata, vol. 3, Delhougne, p. 426 et Luc commenté, DDB 1987, p. 108)

Amasser pour soi-même ou être riche en vue de Dieu ?

« Que vais-je faire? Je vais agrandir mes greniers ! » Pourquoi avaient-elles tant rapporté, les terres de cet homme qui ne devait faire qu’un mauvais usage de sa richesse ? C’est pour qu’on voie se manifester avec plus d’éclat l’immense bonté d’un Dieu qui étend sa grâce sur tous, « car il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes, et lever son soleil sur les méchants comme sur les bons » (Mt 5,45)… Tels étaient les bienfaits de Dieu à l’égard de ce riche : une terre féconde, un climat tempéré, d’abondantes semences, des boeufs pour le labour, et tout ce qui assure la prospérité. Et lui, que rendait-il en retour ? Mauvaise humeur, misanthropie et égoïsme. C’est ainsi qu’il remerciait son bienfaiteur.

Il oubliait que nous appartenons tous à la même nature humaine ; il n’a pas pensé qu’il fallait distribuer son superflu aux pauvres ; il n’a tenu aucun compte de ces préceptes divins : « Ne refuse pas un bienfait à qui est dans le besoin » (Pr 3,27), « Que la bienveillance et la fidélité ne te quittent jamais » (3,3), « Partage ton pain avec celui qui a faim » (Is 58,7). Tous les prophètes, tous les sages lui criaient ces préceptes, mais il faisait la sourde oreille. Ses greniers craquaient, trop étroits pour le blé qu’on y entassait, mais son coeur n’était pas rassasié… Il ne voulait se défaire de rien, tout en n’arrivant pas à tout stocker. Ce problème le harcelait : « Que vais-je faire ? » se répétait-il. Qui ne prendrait en pitié un homme aussi obsédé ? L’abondance le rend malheureux…; il se lamente tout comme les indigents : « Que vais-je faire ? Comment me nourrir, me vêtir ? »…

Considère, homme, celui qui t’a comblé de ses dons. Réfléchis un peu sur toi-même : Qui es-tu ? Qu’est-ce qui t’a été confié ? De qui as-tu reçu cette charge ? Pourquoi as-tu été choisi ? Tu es le serviteur du Dieu bon ; tu as la charge de tes compagnons de service… « Que vais-je faire ? » La réponse était simple : « Je rassasierai les affamés, j’inviterai les pauvres… Vous tous qui manquez de pain, venez puiser les dons accordés par Dieu qui coulent comme d’une fontaine ».

bonne nuit et bonne dimanche

19 octobre, 2008

bonne nuit et bonne dimanche dans image bon nuit, jour, dimanche etc. lamiastrum_galeobdolon_12e1

Archangel, Yellow

http://www.floralimages.co.uk/index2.htm

Saint Antoine de Padoue : « Fais lever sur nous la lumière de ta face » (Ps 4,7)

19 octobre, 2008

du site: 

http://www.levangileauquotidien.org/www/main.php?language=FR&localTime=10/19/2008#

Saint Antoine de Padoue (vers 1195-1231), franciscain, docteur de l’Eglise
Sermons pour le dimanche et les fêtes des saints (trad. Bayart, Eds. franciscaines 1944, p. 249)

« Fais lever sur nous la lumière de ta face » (Ps 4,7)

De même que cette pièce d’argent porte l’image de César, ainsi notre âme est à l’image de la Sainte Trinité, selon ce qui est dit dans un psaume : « La lumière de ta face est empreinte en nous, Seigneur » (4,7LXX)… Seigneur, la lumière de ta face, c’est-à-dire la lumière de ta grâce qui établit en nous ton image et nous rend semblables à toi, est empreinte en nous, c’est-à-dire imprimée dans notre raison, qui est la plus haute puissance de notre âme et qui reçoit cette lumière comme la cire reçoit la marque d’un sceau. La face de Dieu, c’est notre raison ; car de même qu’on connaît quelqu’un à son visage, ainsi Dieu nous est connu par le miroir de la raison. Mais cette raison a été déformée par le péché de l’homme, car le péché rend l’homme opposé à Dieu. La grâce du Christ a réparé notre raison. C’est pourquoi l’apôtre Paul dit aux Ephésiens : « Renouvelez votre esprit » (4,23). La lumière dont il est question dans ce psaume c’est donc la grâce, qui restaure l’image de Dieu empreinte en notre nature…

Toute la Trinité a marqué l’homme à sa ressemblance. Par la mémoire, il ressemble au Père ; par l’intelligence, il ressemble au Fils ; par l’amour, il ressemble au Saint Esprit… Lors de la création, l’homme a été fait « à l’image et à la ressemblance de Dieu » (Gn 1,26). Image dans la connaissance de la vérité ; ressemblance dans l’amour de la vertu. La lumière de la face de Dieu c’est donc la grâce qui nous justifie et qui révèle de nouveau l’image créée. Cette lumière constitue tout le bien de l’homme, son vrai bien ; elle le marque, comme l’image de l’empereur marque la pièce d’argent.

C’est pourquoi le Seigneur ajoute : « Rendez à César ce qui est à César ». Comme s’il disait : De même que vous rendez à César son image, ainsi rendez à Dieu votre âme, ornée et marquée de la lumière de sa face.

Saint Luc

18 octobre, 2008

Saint Luc dans images sacrée

http://santiebeati.it/

123456...11