Archive pour le 26 août, 2008

bonne nuit

26 août, 2008

bonne nuit dans image bon nuit, jour, dimanche etc. istockphoto_6353221-poppy-field-against-sunlight-with-flares

http://www.istockphoto.com/file_search.php?action=Browse&Cache=b2afbd08c96bbaa6b0fab7b7124f0c4d&page=6

Purifie d’abord l’intérieur »

26 août, 2008

 du site:

http://www.levangileauquotidien.org/www/main.php?language=FR&localTime=08/26/2008#

Saint Jean Eudes (1601-1680), prêtre, prédicateur, fondateur d’instituts religieux
Coeur admirable, ch. 12 (cf. Tournay)

« Purifie d’abord l’intérieur »

O mon Dieu, que votre amour est admirable vers nous ! Vous êtes infiniment digne d’être aimé, loué et glorifié ! Nous n’avons point de coeur ni d’esprit qui en soit digne ; votre sagesse et votre bonté nous ont donné un moyen de le faire : c’est que vous nous avez donné l’Esprit et le coeur de votre Fils pour être notre propre esprit et notre propre coeur, selon la promesse que vous nous avez faite par votre prophète : « Je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau » (Ez 36,26). Et pour que nous sachions quel était ce coeur et cet esprit nouveau, vous avez ajouté : « Je mettrai mon Esprit », qui est mon coeur, « en vous » (v.27). Il n’y a que l’Esprit et le coeur d’un Dieu qui soient dignes d’aimer et louer un Dieu, capables de le bénir et aimer autant qu’il doit l’être. C’est pourquoi vous nous avez donné votre coeur, le coeur de votre Fils Jésus, comme aussi le coeur de sa divine mère et celui de tous les saints et des anges, qui tous ensemble ne sont qu’un seul coeur, comme la tête et les membres ne font qu’un corps (Ep 4,15)…

Renoncez donc, frères, à votre propre coeur, à votre propre esprit, à votre propre volonté et à votre amour-propre. Donnez-vous à Jésus, pour entrer dans l’immensité de son coeur, qui contient celui de sa mère et celui de tous les saints, pour vous perdre dans cet abîme d’amour, d’humilité et de patience. Si vous aimez votre prochain et avez une action de charité à faire, aimez-le et faites pour lui ce que vous devez dans le coeur de Jésus. S’il est question de s’humilier, que ce soit dans l’humilité de ce coeur. S’il est question d’obéir, que ce soit dans l’obéissance de son coeur. S’il faut louer, adorer, remercier Dieu, que ce soit en union avec l’adoration, la louange et l’action de grâces qui nous sont données par ce grand coeur… Quoi que vous fassiez, faites toutes choses dans l’esprit de ce coeur en renonçant au vôtre, en vous donnant à Jésus pour agir dans l’Esprit qui anime son coeur.

Conte de la Création

26 août, 2008

du site:

http://www.ndweb.org/ecrit/index.html

Conte de la Création

Le septième jour, Dieu, ayant achevé la création, déclara que ce jour serait fête.
Tous les êtres nouvellement créés décidèrent d’offrir à Dieu le plus beau cadeau qu’ils pourraient trouver.

Les écureuils apportèrent des noix et des noisettes,
les lapins des carottes et des radis tendres,
les brebis de la laine moelleuse et chaude,
les vaches du lait mousseux et riche en crème…

Des milliards d’anges formèrent une couronne et chantèrent une sérénade céleste.

L’homme attendait son tour, préoccupé.

 » Que pourrai-je bien lui offrir, moi ?
Les fleurs ont leur parfum, les abeilles du miel, et même les éléphants ont proposé d’offrir à Dieu une douche pour la rafraîchir… « 

L’homme s’était déplacé en bout de file et continuait à réfléchir.
Toutes les créatures défilaient devant Dieu et déposaient leurs cadeaux.

Lorsqu’il ne resta plus que l’escargot, la tortue et ce fainéant de paresseux devant lui, l’homme fut pris de panique.
Son tour arriva.

Alors, il fit ce qu’aucun animal n’avait osé faire.

Il courut vers Dieu, sauta sur ses genoux, l’embrassa et dit :  » Je t’aime ! « 

La face de Dieu s’illumina, et toute la création comprit que c’était l’homme qui avait offert le plus beau des cadeaux.
Elle explosa en un alléluia cosmique.

Bruno Ferrero
Graines de sagesse, Editions du Signe, 2000.

Le card. Poupard envoyé de Benoît XVI à Lourdes

26 août, 2008

du site: 

http://www.zenit.org/article-18645?l=french

Le card. Poupard envoyé de Benoît XVI à Lourdes 

Mieux connaître la Vierge Marie

 ROME, Dimanche 24 août 2008 (ZENIT.org) – Le cardinal Paul Poupard sera, rappelons-le l’envoyé extraordinaire de Benoît XVI pour le congrès marial de Lourdes, en cette année jubilaire des 150 ans des apparitions de Marie à Bernadette Soubirous à la grotte de Massabielle (cf. Zenit du 7 juillet 2008). 

Le cardinal Paul Poupard, président émérite des Conseils pontificaux de la culture et pour le dialogue interreligieux, a été nommé par Benoît XVI, le 5 juillet dernier, envoyé spécial du pape pour présider le 22e congrès mariologique et marial international qui se tiendra à Lourdes du 4 au 8 septembre. 

A cette occasion, Benoît XVI a adressé au cardinal Poupard une lettre, en latin, en date du 23 juin, mais publiée le 23 août par le Saint-Siège. 

Benoît XVI souligne que la piété de l’Eglise pour la Mère du Christ la pousse à chercher de mieux « la connaître » et stimule la « recherche théologique » : c’est le motif de ce congrès, organisé cette année à Lourdes. 

Le pape encourage à promouvoir ainsi plus de « ferveur religieuse » et une « foi plus solide et plus sûre ». 

C’est pourquoi, explique Benoît XVI, le cardinal Poupard est particulièrement idoine à présider ce congrès international et à exhorter les participants aux études mariales.