Archive pour le 26 avril, 2008

bonne nuit (avec une simpatique jellyfish)

26 avril, 2008

bonne nuit (avec une simpatique jellyfish) dans image bon nuit, jour, dimanche etc. jellyfishbig_jpgpiccola-or

Si l’on m’a perscut, on vous perscutera aussi

26 avril, 2008

du site:

http://www.levangileauquotidien.org/www/main.php?language=FR&localTime=04/26/2008#

Saint Polycarpe (69-155), vque et martyr
Lettre aux Philippiens, SC 10, p. 215-217, 221.

Si l’on m’a perscut, on vous perscutera aussi

Demeurons sans cesse, mes frres, solidement attachs notre esprance et au gage de notre justice, le Christ Jsus… Soyons les imitateurs de sa patience, et si nous souffrons pour son nom, rendons-lui gloire. C’est ce modle qu’il nous a prsent en lui-mme, et c’est cela que nous avons cru.

Je vous exhorte tous obir la parole de justice, et persvrer dans la patience que vous avez vue de vos yeux, non seulement dans les bienheureux Ignace, Zosime et Rufus, mais aussi en d’autres qui taient de chez vous, et en Paul lui-mme et les autres aptres ; persuads que tous ceux-l n’ont pas couru en vain, mais bien dans la foi et la justice, et qu’ils sont dans le lieu qui leur tait d prs du Seigneur avec qui ils ont souffert. Ils n’ont pas aim le sicle prsent (2Tm 4,10), mais bien le Christ qui est mort pour nous, et que Dieu a ressuscit pour nous…

Que Dieu, le Pre de notre Seigneur Jsus Christ, et lui-mme, le grand-prtre ternel, le Fils de Dieu, Jsus Christ, vous fassent grandir dans la foi et la vrit, en toute douceur et sans colre, en patience et longanimit, endurance et chastet ; qu’il vous donne part l’hritage de ses saints, et nous-mmes avec vous, et tous ceux qui sont sous le ciel, qui croient en notre Seigneur Jsus Christ et en son Pre qui l’a ressuscit d’entre les morts. Priez pour tous les saints. Priez aussi pour les rois et les autorits, priez pour ceux qui vous perscutent et vous hassent, et pour les ennemis de la croix ; ainsi le fruit que vous portez sera visible tous, et vous serez parfaits en lui.

pome: Dieu dans la cration

26 avril, 2008

du site:

http://www.biblisem.net/meditat/racidieu.htm

Dieu dans la cration

Oui, c

est un Dieu cach, que le Dieu quil faut croire,
Mais tout cach
quil est, pour. rv
ler sa gloire
Quels t
moins clatants devant moi rassembl
s !
R
pondez, Cieux et Mers ; et vous Terre, parlez.
Quel bras peut vous suspendre, innombrables
toiles ?
Nuit brillante, dis-nous qui t
a donn
ces voiles ?
cieux, que de grandeur et quelle majest
!
J
y reconnais un Matre qui rien na cot
.
Dans vos vastes d
serts il sme la lumi
re,
Ainsi que dans nos champs il s
me la poussi
re.
Toi qu
annonce l
Aurore, admirable flambeau,
Astre toujours le m
me, Astre toujours nouveau,
Par quel ordre,
Soleil, viens-tu du sein de l
onde
Nous rendre les rayons de ta clart
f
conde ?
Tous les jours je t
attends, tu reviens tous les jours :
Est-ce moi qui t
appelle, et qui r
gle ton cours ?

Et toi dont le courroux veut engloutir la terre,
Mer terrible, en ton lit quelle main te resserre ?
Pour forcer ta prison tu fais de vains efforts ;
La rage de tes flots expire sur tes bords.
Fais sentir ta vengeance
ceux dont l
avarice
Sur ton perfide sein va chercher son supplice.
H
las ! prts prir, tadressent-ils leurs v
ux ?
Ils regardent le Ciel, secours des malheureux.
La nature qui parle en ce p
ril extr
me
Leur fait lever les mains vers l
asile supr
me :
Hommage que toujours rend un c
ur effray

Au Dieu que jusqualors il avait oubli
.
La voix de l
Univers
ce Dieu me rappelle.
La terre le publie. Est-ce moi, me dit-elle,
Est-ce moi qui produis mes riches ornements ?
C
est celui dont la main posa mes fondements,
Si je sers tes besoins, c
est lui qui me l
ordonne :
Les pr
sents quil me fait, cest toi quil les donne.

Louis RACINE.