Apostolat de la mer : un humanisme maritime vivifié par l’espérance chrétienne

du site: 

http://www.zenit.org/article-15772?l=french

Apostolat de la mer : un humanisme maritime vivifié par l’espérance chrétienne

Message final du XXIIème congrès de l’AM

ROME, Mardi 3 juillet 2007 (ZENIT.org) Lapostolat de la mer veut « promouvoir un humanisme maritime vivifié par l’espérance chrétienne ».

Le XXIIème congrès mondial de lapostolat de la mer sest achevé le 29 juin, à Gdynia, en Pologne, sur la Baltique, par un « Message au monde maritime » sur le thème : « Témoins d’espérance pour un humanisme maritime d’inspiration chrétienne », indique le conseil pontifical pour la Pastorale des Migrants et des personnes en déplacement, dont dépend lAM.

« Nous tenons à rester solidaires de vous en témoins d’espérance », déclare ce message qui précise : « L’Eglise a conscience d’être ce frêle bateau où s’embarque l’espérance du monde qui n’est pas seulement un mot, une idée, un rêve. Comme chrétiens nous croyons en effet qu’elle est Quelqu’un, qui porte un nom et un visage, Jésus-Sauveur, l’espérance du monde ».

Et dajouter : « Visage humain de l’amour de Dieu, Il fait de nous les messagers de son bonheur; Fils de Dieu, Il nous entraîne vers son Père qu’il nous apprend à aimer comme notre Père et à adorer comme notre seul Dieu; compatissant à nos douleurs et à nos pauvretés, il nous dépêche spécialement vers les plus déshérités, comme leurs serviteurs, témoins de son amour ».

Il sagit, continue le message, de « promouvoir un humanisme maritime vivifié par l’espérance chrétienne ; par elle, il ne s’agit pas d’abord de réussir, ni même de faire, mais d’être; de vivre une vie vraiment humaine, telle que Dieu la veut pour nous qui sommes crées à son image ».

« Doù notre joie depuis le Congrès de Rio de 2002, de la création du Comité international de la Pêche de lA.M., et de lapprobation, ce 14 juin 2007, par lOIT, de la nouvelle Convention sur la pêche, en faveur des marins pêcheurs », rappelle le message.

Il cite également deux instruments importants : le « Compendium de la doctrine sociale » de lEglise et le « Manuel de lapostolat de la mer », comme « très utiles pour la formation ».

Et de conclure : « Malgré les obstacles, les difficultés et les problèmes que nous tous expérimentons, nous restons dans laction de grâce avec Marie, Stella Maris, pour notre A.M. qui essaye contre vents et marées de promouvoir cet humanisme maritime, qui par la Parole de Dieu, la liturgie et le s,ervice spécialement des pauvres, fait de nous des témoins despérance, en solidarité avec les gens de la mer ».

Laisser un commentaire