Fête de l’Ascension en Vatican :

du site du «  Radio Vaticana » (traduction) : 

http://www.radiovaticana.org/it1/Articolo.asp?c=134205  

Fête de l’Ascension en Vatican :  

 Jésus, en salant en Ciel, affirme le Pape, il nous a rouvert la voie du Paradis qui en continue à rester près de nous vers le Paradis  Aujourd’hui en Vatican on célèbre la solennité de l’Ascension des Seigneur au Ciel, que dans quelques Pays, entre lesquels l’Italie, sera fêtée dimanche prochaine. Avec cette fête il se rappelle de la conclusion de la permanence visible de Dieu entre les hommes qui a porté à la diffusion du christianisme dans le monde.  Le service de Tiziana Campisi : Une manifestation de le congédie nécessaire : ceci a été l’Ascension de Jésus, reviens au Père qui a complété les Rédemption. « Si je ne vais pas ne viendra pas à vous les Paraclet, si par contre je vais vous l’enverrai », a dit Jésus aux Apôtre, selon combien il réfère Jean : « Dans cette fête
la Communauté chrétienne est invitée à tourner le regard au à Celui, que quarante jours après ses résurrection, entre la stupeur des Apôtres ` fut élevée en haut sous leurs yeux et un nuage le soustraire à leurs regard’. En salant au Ciel, Il a rouvert  la voie vers notre patrie définitive, qui est le Paradis. Maintenant, avec la puissance de son Esprit, il nous soutient dans le quotidien pèlerinage sur la terre « . 

 Avec ces mots, le 8 mai, il y à de deux ans, Benoît XVI s’est rappelé du sens de l’Ascension. « Après quarante jours de lorsque il s’était montré aux Apôtres sous les traits d’une humanité ordinaire, qui voilaient sa gloire de René – il explique le Catéchisme de l’Église Catholique – Christ salles au ciel et s’assied à la droite du Père. Il est le Seigneur qui règne avec son humanité  maintenant dans la gloire éternelle de Fils de Dieu et il intercède dans notre service sans cesse près du Père. Il nous envoie son Esprit et il nous donne l’espoir de lui atteindre un jour, en nous ayant prêt une place »: « En salant vers les ‘haute’, Il révèle en mode sans équivoque sa divinité : il revient là dont il est venu, c’est-à-dire en Dieu, après avoir accompli sa mission sur la terre. En outre Christ monte au Ciel avec l’humanité qui a assumé et qu’il a ressuscitait des morts : cette humanité est la nôtre, transfiguré, divinisé, devenue éternelle : et il reste homme dans eternel. L’Ascension, par conséquent, révèle la ‘très haute vocation ‘de chaque personne humaine : elle est appelée à la vie éternelle dans le Règne de Dieu, Règne de amour, de lumière et de paix « . Il est combien a spécifié le Pape pendant
la Reine Caeli du 21 mai de l’an passé, pendant que quelque mois après, en célébrant à Monaco les Vesprée, les 10 septembre, a précisé que Jésus « dans l’Ascension n’est pas allé dans quelque lieu lointain de nous ». « Le sien le tende, même avec son corps – il a dit le Pape – reste entre nous comme un de nous. Nous pouvons lui donner de Toi et parler avec Lui. Il nous écoute, et si nous sommes attentifs, nous sentons même qu’il répond « . 

Laisser un commentaire