da un journal italien les reaction de la presse polonaise

Cet l’articule je l’ai pris du journal italien « II Giornale » que report les réactions des journaux polonais ; la validité de le teste est comme les ces de toutes les articles d’un quotidien politique, je crois qu’il est un bon journal de la droite italienne ; pour combien il me concerne je ne retiens pas de pouvoir juger, ainsi, comme évident de mon partie je crois à le Pape ;

« Benoît XVI a sauvé l’Église de la honte » ; 

de Rédaction de Varsovie 

La presse polonaise a vanté hier la décision de Benoît XVI d’accepter les démission de monsignor Stanislaw Wielgus. « 
La Papa a sauvé l’Église de la honte », « Rome est arrivée dans secourt » et encore « le Pape nous a sauvés » ont été les titres des majeurs quotidiens du Pays. « La décision de Rome est une victoire de la conscience. Nous avons redonné sens aux principe fondamentaux de gouvernement, où traître signifie traître, le courage est courage et la loyauté est loyauté « , a écrit le conservateur Rzeczepospolita. « L’Église polonaise n’a pas réussi à résoudre l’affaire Wielgus toute seule. Au lieu de condamner du trahison, quelques évêques, prêtres et journalistes catholiques ils ont insulté combien ont eu le courage de révéler à cette vérité incommode « , souligne le journal. Selon la progressiste Gazeta Wyborcza, combien arrivée a mis en lumière une manquée communication entre Varsovie et le Saint Siège. « Les communications entre l’Église polonaise et le Pape sont sautées complètement et pas seulement pour la mode dans laquelle ils sont choisis les candidats aux différents charges. L’entière Église a pris une mauvaise décision et elle l’ai retirée en retard « , écrit le quotidien. très dur pas tant avec Wielgus combien avec le cardinal Jozef Glemp, qui dimanche de la chaire du cathédrale de Varsovie s’était rangé avec le nouvel archevêque, a été le conservateur Dziennik : « Parce qu’un homme de telle valeur comme le primate a défendu ainsi vaillamment Wielgus, il est allé contre la vérité et le conseille de le Pape? ». La contradiction entre les mots de Glemp sur le sien manqué successeur et la ligne dure choisie des Pontife a été remarquée même du journal populaire Superexpress, qui a publié une photo de tous les deux avec titre : « À quel nous devons croire? ». Seulement le catholique Nasz Dziennik, de propriété de l’ultraconservateur Radio Maryja, défend l’Église polonaise et a dénoncé « la campagne de haine contre l’archevêque ». 

Laisser un commentaire

De la vie à la Vie |
aadelforest |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pourquoi suis-je sur terre
| la confrerie des playdébils
| Pueri Cantores de la Resurr...