Archive pour le 27 décembre, 2006

Avis…

27 décembre, 2006

j’avais mis, sous Pages, le texte de le discous di Pape Benoît a la curie romaine: sous « C’est la synthese… »

Le texte de le deux lecture de la « l’Office des lectures »

27 décembre, 2006

 Le texte de le deux lecture de la « Office des Lectures »

1 Jean. Chapitre 1,1-2,3 

1 Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, -
2 car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, -
3 ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.
4 Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite.
5 La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres.
6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.
7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.
8 Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous.
9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
10 Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous. 
Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.
2
Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.
3 Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu. 

Le texte 2eme, du Saint Augustin, l’original est un peu longe, si vous voulez le lire le lien est : 

 http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/augustin/jean/parthes/index.htm#_Toc6821330  

1,2,3 chapitre, mais sur le Bréviaire c’est composée en coupant une partie, chose que je ne me sens pas faire, en n’ayant pas un déjà texte prêt; 

je desire mettre la « Liturgie des Heures » à disposition pour vous…

27 décembre, 2006

Je désire mettre la « Liturgie des Heures », un lien à disposition pour vous, pour lire et prier avec l’Église , pour le personne que déjà  connaissent  ce prière et pour qui n’ait pas familiarité avec ce ; j’a cherche de site français pour donnez vous le lien, mais j’ai n’ai trouvez pas une site complète de tous : texte et explication ; en site – que est raccorder par un jeune prêtre – c’est le meilleur que j’avais vis :

 http://www.prieravecleglise.fr/ 

dans ce site manque encor l’ « Office du Lecture », comme vous pouvez voir si vous allée à le site, mais il dis que « arrive » durant le 1er trimestre 2007 ; je désire avoir dans mon Blog un référence à la prière « des heur » parce que, pour exemple, le jour de fête pour l’église il y a des psaume et des lectures que aide notre chemin vers Dieu ; il est nécessaire connaître un peu soit la Sacrée Écriture soit la position de cette prière, mais très on peut comprendre avec le coeur parce que ces textes furent écrits par gens – inspirées par Dieu – mais qu’ils avaient, souvent, nos mêmes problèmes;  surtouts cette liturgie est une confidence que Dieu, une croyance que la prière est exaucée, même si quelques psaumes ils renvoient à Dieu le problème du mal, de la douleur, de la solitude, c’est-à-dire toutes les expériences qui sont faites par nous-mêmes, pour ce nous somme toujours aidé par ce prière ;  il y a, certainement qui explique mieux que moi, je vous donnerai une présentation – pour qui veux – de ce « Liturgie des Heures » ; Les fait le fait qui aujourd’hui me pousse à faire ce discours est que pendant les fêtes, aujourd’hui pour Saint Giovanni évangéliste est ces deux lectures:  la premier tiré par un texte biblique, de l’ancien ou du Nouveau Testament, la seconde des Pères de l’Église, des Saints, de Papes etc.;  aujourd’hui pour Saint Jean il y a deux très beaux textes: le premier de la 1er lettre de cet apôtre, utilisé, aussi, da Pape Benoît pour ouvrir ça « Encyclique »  et l’autre de Saint Augustin qu’il commente la 1er! Jean, maintenant je vous poste les deux lectures une après l’autre parce qu’il y a – naturellement – des sites pour le Bible et un de Saint Augustin; puis je verrai qu’est-ce que je peux faire de manière que, librement, qui le désire, puisse lire ce qu’il veut; 

vous pouvez voir, de toute façon, au bout de l’écrit situé en petit, toujours pour celui qui veut;