Rome : Le card. Poupard inaugurera Saint-Nicolas des Lorrains, confiée à « Saint-Jean »

du Zenith:

2006-12-04 

Rome : Le card. Poupard inaugurera Saint-Nicolas des Lorrains, confiée à « Saint-Jean »

 Après 14 ans de travaux ROME, Lundi 4 décembre 2006 (ZENIT.org) –

 Le cardinal Paul Poupard, président du conseil pontifical de
la Culture et du conseil pour le Dialogue interreligieux présidera, mercredi 6 décembre, la messe pour la réouverture de l’église romaine de Saint-Nicolas-des-Lorrains (
www.stjean.com).L’inauguration du prieuré des frères de Saint Jean se fera, lors de vêpres solennelles, vendredi 8 décembre, également sous la présidence du cardinal Poupard, et dans le cadre des festivités qui marquent la réouverture, après 14 ans de travaux de restauration, de l’église Saint-Nicolas-des-Lorrains.Les activités cultuelles et apostoliques de l’église Saint-Nicolas sont en effet confiées aux frères de Saint Jean, par une convention signée avec M. l’Ambassadeur de France près le Saint-Siège, président de
la Congrégation des Pieux Établissements de France à Rome et à Lorette.
Dépendent également de cette congrégation les églises romaines de Saint-Louis-des-Français et de
la Trinité-des-Monts, récemment confiée aux Fraternités monastiques de Jérusalem.

Dès demain, 6 décembre, en la fête de saint Nicolas, l’église rénovée sera rouverte officiellement, et la messe solennelle sera présidée par le cardinal Poupard et concélébrée par les quatre évêques de Lorraine, par le RP Bernard Ardura, administrateur des Pieux Etablissements et les recteurs de Saint-Louis- des-Français et Saint-Nicolas-des-Lorrains, en présence de SAIR l’Archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine, de l’ambassadeur de France auprès du Saint Siège, M. Bernard Kessedjian, de toutes les autorités civiles et religieuses, des élus de Lorraine, de M. Bernard Guerrier de Dumast, président de l’Association des Amis de Saint-Nicolas-des-Lorrains à Rome et de M. Denis Schaming, chancelier, ainsi que des membres du Bureau de l’association.

La messe sera animée par
la Maîtrise de
la Cathédrale de Metz placée sous la direction de Christophe Bergossi, maître de chapelle.

Un peu d’histoire…

C’est en 1622 que le pape donna à
la Lorraine l’église Saint Nicolas in Agone, à proximité de la place Navone. L’église fût reconstruite par l’architecte François Desjardins et fut achevée en 1632 sous le nom de Saint Nicolas des Lorrains.

Sobre édifice de style classique, l’édifice présente de nombreuses fresques et peintures d’artistes lorrains de l’époque. Les voûtes de la nef ainsi que la coupole sont également ornées de fresques.
Le cardinal Poupard le décrit ainsi dans la préface du livre « Chronique d’une renaissance » dédié à St Nicolas des Lorrains: « Au cœur de
la Cité éternelle, parmi la multitude d’églises de
la Rome Baroque, il en est une, petite et pourtant si belle, qui, tel un bijou discrètement gardé dans son écrin, se cache aux grandes foules comme pour réserver sa paix au pèlerin Lorrain en quête de beauté et de fraîcheur spirituelle. C’est Saint-Nicolas des Lorrains, comme blottie sur les épaules de la majestueuse Place Navone, discrètement en retrait du spectacle éblouissant des fontaines du Bernin. Sa petite façade de travertin où se lit fièrement inscrit sur le linteau : in honorem S Nicolai natio lotharingorum, ne laisse pas deviner au passant curieux la ruisselante beauté des marbres de l’intérieur, les riches peintures de Nicolas de Bar et les fresques vivantes de Giaquinto d’où semble jaillir l’eau, chanter les anges et dialoguer le Christ,
la Vierge et les Saints avec saint Nicolas, le patron de
la Nation lorraine. Sur les côtés doucement éclairés, les hauts-reliefs en stuc d’un blanc immaculé de Giovan Baltesta Frossi, s’insèrent habilement dans la symphonie de couleur de cet édifice où il fait bon se recueillir. La fresque de la voûte en berceau où Saint Nicolas fait jaillir l’eau d’un rocher, est comme une parabole de ce havre de paix : dans l’agitation du Campo Marzio, le pèlerin vient se rafraîchir pour passer sans heurt du cœur de la ville au cœur de Dieu, du monde turbulent des hommes à la source vivifiante de l’agapè trinitaire, tendre et miséricordieux. Et Nicolas apaisant la tempête dans la grande toile du maître-autel vient comme le confirmer : dans un doux commerce avec le Christ et sa Mère, l’âme en quête de vérité, de bonté et de beauté trouve paix et joie, comme en témoignent les saints et les anges, habitants de Saint-Nicolas in Agone depuis bientôt quatre siècles.»

En 1992 des travaux de restauration importants ont débuté. Il s’agissait d’assainir l’église, de restaurer la coupole, le maître autel, les décors intérieurs ainsi que les façades extérieures. Ces travaux ont été financés notamment par : le Ministère français de
la Culture, le Conseil régional de Lorraine, l’association des amis de Saint Nicolas.

L’église Saint Nicolas est la propriété de
la Congrégation des Pieux établissements de France à Rome et à Lorette, dont l’ambassadeur de France près le saint Siège est le président. A cette Congrégation, outre l’église Saint Nicolas, appartiennent les églises : Saint Louis des français,
la Trinité des Monts, Saint Yves des Bretons et Saint Claude des Bourguignons.

L’ouverture officielle du prieuré des frères de Saint Jean à Rome aura lieu le 8 décembre à 18h30 lors de vêpres solennelles en l’église St Nicolas, en présence notamment du Cardinal Paul Poupard, président du Conseil pontifical pour
la Culture et du Conseil Pontifical pour le Dialogue interreligieux, du père Jean-Pierre-Marie, prieur général des frères de St Jean et de M. Monsieur Bernard Kessedjian, ambassadeur de France auprès du Saint Siège (voir plus bas le programme des festivités ).

Présence des frères de Saint-Jean

A ses débuts la communauté sera composée de 4 frères. Le supérieur est le frère Jean-Marie-Laurent, qui travaille à
la Curie vaticane. Il est également le recteur de l’église St Nicolas. Deux frères poursuivent leurs études à Rome.

Dans le cadre d’une convention signée par l’Ambassadeur de France, président de
la Congrégation des Pieux Etablissements, et en accord avec le Cardinal Ruini, vicaire du Pape pour le diocèse de Rome, les frères sont en charge de l’animation cultuelle et apostolique du lieu, en coordination avec le recteur de Saint Louis des Français. L’animation spirituelle de l’église Saint-Nicolas comprendra habituellement la célébration quotidienne de l’Eucharistie ainsi que les offices des Laudes et des Vêpres, et l’adoration du Saint-Sacrement. Elle comprendra également l’accueil des groupes de pèlerins et des touristes, ainsi que des permanences de confession et des activités spirituelles (enseignement, prédication…).

Pour leur vie conventuelle, les frères logeront dans un appartement situé au-dessus de l’église St Nicolas. Le fondateur de
la Communauté Saint Jean, le père Marie-Dominique Philippe op, est décédé le 26 août dernier. Ses obsèques ont été présidées par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et Primat des Gaules, le 2 septembre à Lyon. A cette occasion le nonce apostolique en France avait lu un message de condoléances du pape Benoît XVI. 

sannicolainagonevicinopiazzanavona.jpg

San Nicola in Agone au Saint-Nicolas des Lorrains, chez Piazza Navona

Laisser un commentaire