Archive pour le 1 décembre, 2006

Avis: quelque photo de le Pape en Turquie

1 décembre, 2006

quelque photo de le Pape en Turquie si vous voulez les voir est sur l’fotoBlog italien, link:

http://incamminoverso.leonardo.it/foto

 

Pietro visite Andrea – article d’un journal italien

1 décembre, 2006

Du journal : http://www.chiesa.espressonline.it/dettaglio.jsp?id=101621 je vous propose un article que je considère très important et du grand intuition historique et, peu être, théologique, j’ai regardé surtout  le passage qui je vous mets en bleu ; pour aujourd’hui je croix de ne arrivé a faire autre (traduction) ;

Pietro visite Andrea. Et il prie dans
la Mosquée Bleue Pour Bénit XVI la réconciliation entre l’Église de Rome et les Églises d’Orient fait tout un avec l’annonce de Christ aux pas chrétiens. Le symbole de Saint Sofia. 
de Sandro Magister ROME, 1 décembre 2006 – Dans le jour de la fête de saint Andrea Benoît  XVI est entré dans
la Mosquée Bleu d’Istanbul avec la croix de Jésus bien en vue sur la poitrine, s’est arrêté devant le mihrab tourné à
la Mecque, a prié dans silence à flanc des grands mufti qui chuchotait les mots initiaux du Coran : tout ceci a fait avec la liberté et la clarté vous sculptez de sa leçon de Ratisbona. Mais un geste moins symbolique n’a pas été, peu première, l’entrée de le Pape en Saint Sofia, aujourd’hui musée et auparavant mosquée et d’abord encore église cathédrale du patriarcat de Constantinople, dans la terre dans laquelle il est fleuri le premier christianisme. En Saint Sofia Benoît XVI ne s’est pas ramassé en prière, n’a pas répété le geste de Paolo VI, ici en visite dans 1967. Entouré et pressé à tout instant, seulement a peu admirer les mirabilis architectures de Saint Sofia, dans ses mosaïques byzantin, dans le sien écrits coraniques l’image récapitulatif magnifique et ayant mal, de l’Orient chrétien hier et de l’aujourd’hui. Grécité et premier christianisme, romanité, et ensuite l’islam qu’il conquiert mais ne raye pas, et finalement la petite troupeau entourée de
« lupus » qui tiennent tu vis la foi chrétienne dans
la Turquie d’aujourd’hui. Il est à cette petite troupeau qui Benoît XVI a porté le réconforte de Pierre : même aux Églises qui n’en reconnaissent pas le record dans la forme qui a assumé dans le second millénaire. Parce qu’il a été celle-ci le vrai but du voyage. Pierre qui visite Andrea. Le successeur du premier des apôtres qui embrassent le successeur de l’autre apôtre, missionnaire entre les grecs. La première et deuxième Rome dans les personnes de le pape et du patriarche œcuménique, divisés de siècles de schisme mais aujourd’hui décidés à se promener vers une nouvelle unité : un chemin entamé en 1964 avec l’embrassade entre Paolo VI et Atenagora, poursuivi avec la révoque du excommunications et les documents de « Concilio Vatican II », repris de j’achève avec les dialogues théologiques en cours sur « conciliarità et autorità » et avec la rencontre de ce 30 novembre entre le pape et le patriarche. Bartolomeo est patriarche œcuménique de Constantinople. En Turquie il a avec elle moins que trois mille fidèle, mais elle est la porte régale traverse à laquelle Bénoît XVI veut rejoindre l’ensemble des Églises d’Orient, jusqu’à celle-là Troisième Rome qui est Mouche. Mais il y a de plus. L’apôtre Andrea – il s’est rappelé de Benoît XVI – « représente la rencontre entre la christianité primitif et la culture grecque ». Et qu’est-ce que est celui-ci si pas la rencontre entre l’Évangile et le Logos, qui était le coeur de la leçon de Ratisbona ? Le dialogue « en second lieu raison » entre le christianisme et les autres religions, en premier lieu l’islam, est pour Bénit XVI indissolublement lié à la recherche de l’unité entre les chrétiens. Et je dialogue « en second lieu raison » avec l’islam exige, justement, que soit dénoué chaque lien entre foi et violence. Dans le sien homélie et dans les discours en Turquie, Pape Joseph Ratzinger a incessante ment réclamé la liberté de religion. Avec répétées des mentions aux martyres – même d’aujourd’hui, comme don Andrea Santoro – qui ont donné la vie pour pacifiquement avoir témoigné leur foi chrétienne. Les leaders turcs politiques et religieux, ainsi anxieux d’être admis dans l’Union Européenne, maintenant savent beaucoup plus que d’abord que la liberté de religion est condition péremptoire pour cette entrée. Même dans ceci la visite de Bénoît XVI a porté réconforte aux minorités pas musulmanes en Turquie. De l’homélie et des discours prononcés de le Pape voilà ici de suivi ce qui peut-être mieux synthétise sa pensée. Ils sont les mots lus de Bénit XVI le 30 novembre après avoir assisté à
la Divine Liturgie de San Giovanni Crisostomo célébré de Bartolomeo dans l’église patriarcale de Constantinople :

texte:  A propos de la mission universelle de l’évêque de Rome1er décembre 2006 – par S.S. Benoît XVITexte intégral du discours du pape au Phanar, en la fête de saint André.

voir le lien:

http://www.generation-benoitxvi.com/A-propos-de-la-mission-universelle.html

Pietro visite Andrea - article d'un journal italien dans Approfondissement

photo du même journal

une poesie pour Pape Benoît – écrit cette nuit

1 décembre, 2006

je, hier nuit, ai écrit une poésie pour Pape Benoît, je l’ai écrit directement en français, donc, cette fois, elle n’est pas traduite, l’ai écrit avec tout mon coeur, heureux de vivre ce temps de la vie avec cette Pape ; pardonnées les erreurs et la difficulté de m’exprimer dans la langue française:

                   

Je t’aime Petit-Blanche-Fleur

fleurblanchegif.gif

                                                

Je t’aime mon petit Benoît 

Alors que je te pense et je t’imagine 

Dans mon cœur, il courts à le rêve 

Qui prévient une réalité inconnu ;  

fleurblanchegif.gif 

 Je vois des belles fleurs coulerai, 

Splendide, a la lumière du ciel 

Tu est entre eux : un Petit-Blanche-Fleur 

Et tous les autre fais interstice a ton passage

fleurblanchegif.gif

 

A te voir le autres belles confessent 

Le signe du monde éternelle, que toi -

Petit-Blanche-Fleur – déjà porte comme stigmate, 

Témoignage du « visage » de l’enfant que viens ; 

 

fleurblanchegif.gif

 

Gabriella

dans la mosquee Blue

1 décembre, 2006

c’est le moment lorsque le Pape prie avec le Mufti dans la  mosquee Blue

 dans la mosquee Blue dans Pape Benoit

le cadeaux du pape a le Mufti

 dans Pape Benoit