Archive pour octobre, 2006

en petit jeu

31 octobre, 2006

prefazlandsreflet.gif

Homlie pour la fte de Toussaint

31 octobre, 2006

aussi autre Homlie, du site:

http://missel.free.fr/Sanctoral/11/01.php#homelie

Homlie pour la Toussaint, II

Pourquoi notre louange lgard des saints, pourquoi notre chant leur gloire, pourquoi cette fte mme que nous clbrons ? Que leur font ces honneurs terrestres, alors que le Pre du ciel, en ralisant la promesse du Fils, les honore lui-mme ? De nos honneurs les saints nont pas besoin, et rien dans notre culte ne peut leur tre utile. De fait, si nous vnrons leur mmoire, cest pour nous que cela importe, non pour eux. Pour ma part, je lavoue, je sens que leur souvenir allume en moi un violent dsir. Le premier dsir, en effet, que la mmoire des saints veille, ou plus encore, stimule en nous, le voici : nous rjouir dans leur communion tellement dsirable et obtenir dtre concitoyens et compagnons des esprits bienheureux, dtre mls lassemble des patriarches, la troupe des prophtes, au groupe des aptres, la foule immense des martyrs, a la communaut des confesseurs, au chur des vierges, bref dtre associs la joie et la communion de tous les saints. Cette glise des premiers-ns nous attend, et nous nen aurions cure ! Les saints nous dsirent et nous nen ferions aucun cas ! Les justes nous esprent et nous nous droberions ! Rveillons-nous enfin, frres ; ressuscitons avec le Christ, cherchons les ralits den-haut ; ces ralits, savourons-les. Dsirons ceux qui nous dsirent, courons vers ceux qui nous attendent, et puisquils comptent sur nous, accourons par nos dsirs spirituels. Ce quil nous faut souhaiter, ce nest pas seulement la compagnie des saints, mais leur bonheur, si bien quen dsirant leur prsence, nous ayons lambition aussi de partager leur gloire, avec toute lardeur et les efforts que cela suppose. Car cette ambition-l na rien de mauvais : nul danger se passionner pour une telle gloire.Et voici le second dsir dont la commmoration des saints nous embrase : voir, comme eux, le Christ nous apparatre, lui qui est notre vie, et paratre nous aussi avec lui dans la gloire. Jusque l, il ne se prsente pas nous comme il est en lui-mme, mais tel quil sest fait pour nous : notre Tte, non pas couronne de gloire, mais ceinte par les pines de nos pchs. Il serait honteux que, sous cette tte couronne dpines, un membre choisisse une vie facile, car toute la pourpre qui le couvre doit tre encore non pas tant celle de lhonneur que celle de la drision. Viendra le jour de lavnement du Christ : alors on nannoncera plus sa mort de manire nous faire savoir que nous aussi sommes morts et que notre vie est cache avec lui. La Tte apparatra dans la gloire, et avec elle les membres resplendiront de gloire, lorsque le Christ restaurera notre corps dhumilit pour le configurer la gloire de la Tte, puisque cest lui la Tte.

Cette gloire, il nous faut la convoiter dune absolue et ferme ambition. Et vraiment, pour quil nous soit permis de lesprer, et daspirer un tel bonheur, il nous faut rechercher aussi, avec le plus grand soin, laide et la prire des saints, afin que leur intercession nous obtienne ce qui demeure hors de nos propres possibilits.

Saint Bernard

image du site:

http://www.maranatha.it/

Homlie pour la fte de Toussaint dans fte 1101-w

trois article sur Halloween – link

31 octobre, 2006

j’ai trouvtrois article sur Halloween, je vous mets seulement le link si pour vous est interessant:

http://www.lexilogos.com/halloween.htmhttp://www.catho92.cef.fr/faq/fetes_toussaint_halloween.htmhttp://news.catholique.org/laune/12308-a-la-decouverte-de-la-tradition-chretienne

http://www.catho92.cef.fr/faq/fetes_toussaint_halloween.

http://news.catholique.org/laune/12308-a-la-decouverte-de-la-tradition-chretienne

c’est tout,

Grce: Benot XVI espre de l’unit autour de l’eucharistie

31 octobre, 2006

du Zenith:

Grce : Benot XVI espre le jour bni de lunit autour de leucharistie

Ad limina des vques catholiques (1)

ROME, Lundi 30 octobre 2006 (ZENIT.org)

Benot XVI invite les catholiques de Grce intensifier la prire pour quadvienne le jour bni de lunit avec les Orthodoxes autour de la table eucharistique, et il encourage les initiatives communes dordre spirituel, culturel et pratique .Le pape a remis ce matin un message en italien aux vques en visite ad limina quil a reus ensemble en audience. Rappelons que la Grce est de tradition chrtienne et 90% orthodoxe.Le pape encourageait les vques la persvrance et au dialogue avec lEglise orthodoxe.Benot XVI a eu une salutation spciale et chaleureuse pour la hirarchie orthodoxe et en particulier S. B. Christodoulos, archevque dAthnes et de toute la Grce.

Nous voulons intensifier la prire afin que se hte le jour bni o il nous sera donn de rompre ensemble le pain et de boire ensemble la mme coupe o se trouve le prix de notre salut , disait le pape.

Dans ce contexte, ajoutait Benot XVI, je souhaite que souvrent toujours de plus grandes perspectives pour un dialogue constructif entre lEglise orthodoxe de Grce et lEglise catholique et que se multiplient les initiatives communes dordre spirituel, culturel et pratique .

Melchisedek, du site:

http://www.nostreradici.it/simbolismo_altare.htmGrce: Benot XVI espre  de l'unit autour de l'eucharistie dans Pape Benoit Melchisedek

Pape Benot: Irlande – Le catholicisme n’est pas une accumulation d’interdits

30 octobre, 2006

du Zenit:

Irlande : Le catholicisme nest pas une accumulation dinterdits

Visite ad limina des vques

ROME, Dimanche 29 octobre 2006 (ZENIT.org)

Le catholicisme nest pas une accumulation dinterdits, a rappel le pape aux vques dIrlande en visite ad limina quil a reus samedi matin au Vatican, guids par larchevque dArmagh, Mgr Sean Brady, les invitant tmoigner de la beaut de lEvangile. Tmoigner de la beaut vitale de lEvangile en combattant les interprtations superficielles qui considrent le catholicisme seulement comme une accumulation dinterdits .Aidez les fidles, disait le pape redcouvrir lincapacit de la culture matrialiste apporter la joie vritable .

Le pape invitait ainsi les vques iralndais tre courageux pour parler de la joie qui dcoule de la suite du Christ .

Souvent, faisait observer le pape, la position de lEglise est perue de faon errone comme quelque chose de ngatif . Il est alors important, soulignait le pape de mettre laccent sur la Bonne nouvelle, le message plein de vie de lEvangile .

Mme sil est ncessaire de parler haute voix contre les maux qui nous menacent, nous devons corriger lide que le catholicisme serait une simple accumulation dinterdits .

Le pape insistait sur ce quil appelle la formation du cur , un engagement qui peut compter sur des grandes ressources des coles catholiques en Irlande, ajoutait Benot XVI.

En mme temps le pape recommandait dviter les prsentations superficielles de lenseignement catholique parce que la plnitude de la foi peut seule communiquer le pouvoir librant de lEvangile .

A propos des vocations, dont il soulignait labondance, le pape faisait galement remarquer que si lengagement chrtien est parfois considr comme dpourvu dattrait, dans certains cercles , les jeunes irlandais font pour leur part lexprience dune vritable faim de spiritualit et dun gnreux dsir de servir les autres .

La vocation au sacerdoce ou la vie religieuse offre la possibilit de rpondre ce dsir dune faon qui apporte une joie profonde et la ralisation de la personne, affirmait Benot XVI.

Aux vques, le pape rappelait leur tche doffrir aux jeunes une vision attirante de la vocation.

Enfin, propos de la situation en Irlande du Nord, le pape sest rjoui des nombreux progrs qui se sont effectus grce lengagement des chrtiens de diffrentes dnominations.

Le pape a souhait que les catholiques irlandais sengagent pour la construction dune socit caractrise par un esprit de rconciliation, le respect mutuel, et la coopration volontaire pour le bien commun .

image du site:

http://www.vacanzalastminute.com/vacanze/irlanda.jpg

Pape Benot: Irlande - Le catholicisme n'est pas une accumulation d'interdits dans Pape Benoit irlanda

Le Cardinal Dziwisz exprime son « engagement total » envers Benoit XVI

30 octobre, 2006

du site:

http://www.theologia.fr/article/index.jsp?docId=2260308 Le cardinal Dziwisz exprime son « engagement total » envers Benot XVI
Oct 26, 2006

Le cardinal Stanislas Dziwisz, archevque de Cracovie, a pris possession, hier, 24 octobre, de lglise Sainte-Marie du Peuple dont il est maintenant titulaire. Cr cardinal par Benot XVI le 25 mars dernier, a clbr une messe dans lglise situe place du Peuple, au coeur de Rome.

(ROME, le 25 octobre 2006 – (E.S.M.) -) Le cardinal a exprim son « engagement total » envers lEglise et le pape Benot XVI, rappelant ses 26 ans passs au service de Jean Paul II. Il a galement soulign le « grand don » et la « splendide habilet » du pape Jean Paul II « tre capable de voir en chaque homme limage du Christ ».
« Cette glise de Sainte-Marie du Peuple devient pour toujours le symbole de ma vie, unie, lie au successeur de Pierre, a soulign le cardinal Dziwisz .
Dans l’homlie qu’il a prononce, le cardinal a insist sur le fait qu’il tait « difficile de rester veill dans un monde qui endort » la vigilance de tous. Le cardinal Dziwisz a aussi invit les fidles prsents adopter la parole du Christ « Soyez prts », « comme la enseign le bien-aim Jean-Paul II et le rappelle aussi le pape Benot XVI ». Puis il a rappel sa devise darchevque « sursum corda » (Hauts les coeurs !).Rappelons que le pape, attribue chaque cardinal de l’ordre presbytral et diaconal un titre ou une diaconie Rome.

Cette relation avec une glise de Rome est purement symbolique, mais elle est importante car elle souligne le fait que le pape n’est chef de l’Eglise universelle qu’en sa qualit d’vque de Rome, successeur de Pierre : l’Eglise catholique est une communion d’Eglises locales au sein de laquelle l’vque de Rome a un rle particulier. Parmi les cardinaux crs par Benot XVI en 2006, tous nont pas encore pris possession de leur glise.du site:

http://www.bialykruk.pl/_shop_data_/189_2_dziwisz_okl_duza.jpg

Le Cardinal Dziwisz exprime son

Filename: 2006-03-24-berretta 010
Description:
Krakow Archbishop Stanislaw Dziwisz (R) is elevated to cardinal by Pope Benedict XVI during a ceremony at the Vatican March 24, 2006. Pope Benedict installed his first group of new cardinals on Friday, elevating a familiar face and some surprising choices to the exclusive Roman Catholic club that advises him and will one day elect his successor.
Object name:
2006-03-24-berretta 010

une poesie – je l’ai crit ce nuit en italien e puis en franais

30 octobre, 2006

Mon angle du ciel

tourne et j’espre

rencontrer un angle

dans ma belle ville

un primtre

ou Te voir

mon Dieu

un cercle de lumire

que ma vie embrasse

et recueille

quelque fois

« c’est-toi-ici! »

je respire et t’coute

le ciel brillet

confiant-infini

pulsant

et Toi-Toi,

tu est chez moi

dan mon angle du ciel

Gabriella, 30-10-06

jesonwat.jpg

bonsoir

29 octobre, 2006

bonsoir bonsoir1

l’ « Angelus » de ce matin par en traducteur on line

29 octobre, 2006
Chers frres et soeurs, dans l’vangile de cette Dimanche (Mc 10.46-52) nous lisons que, pendant que les Signore passe pour les voies de Gerico, un aveugle de nom Bartimeo se tourne vers d’en lui criant fort : « Fils de Davide, de Jsus, as de la piti de moi! ». Cette prire touche le coeur de Christ, qui il y s’arrte, appeler et il le guerit. L’instant dcisif a t la rencontre personnelle, directe, entre les Signore et cet uomo souffrant. On trouve l’un face l’autre : Dieu avec sa volont de guerir et uomo avec son dsir d’tre gueri. Deux liberts, deux volonts convergentes : « Que tu veux que je te fais? », il lui demande les Signore. « Que j’aie nouveau la vue! », il rpond l’aveugle. « Va’, ta foi t’a sauve ». Avec ces mots on accomplit le miracle. Joie de Dieu, joie de l’uomo. Et Bartimeo, venu la lumire – il narre l’vangile – « prises le suivre pour la route » : il devient c’est--dire son disciple et salles avec le Maestro Gerusalemme, pour participer avec Lui au grand mystre du salut. Ce rcit, dans l’essenzialit de ses passages, voque l’itinraire du catecumeno vers le sacramento du Baptme, que dans l’glise ancienne re appel mme « clairage ». La foi est un chemin d’clairage : une partie de l’humilit de se reconnatre besogneux de salut et arrive la rencontre personnelle avec Christ, qui appelle le suivre sur de l’amore. Sur ce modle ils sont tablis dans l’glise les itinraires d’initiation chrtienne, qu’ils prparent aux sacramenti du Baptme, des Confermazione (ou de Cresima) et de l’Eucaristia. Dans les lieux ancienne d’evangelizzazione, o il est diffus le Baptme des enfants, elles sont proposes aux jeunes et aux adultes expriences de catechesi et de spiritualit qui permettent de parcourir un chemin de redcouverte de la foi en mode mris et conscient, pour assumer ensuite un cohrent engagement de tmoignage. Combien est important le travail que les Bergers et les catechisti accomplissent dans ce champ ! Redcouverte de la valeur de son Baptme il est au de base de l’engagement missionaire de chaque chrtien, parce que nous voyons dans l’vangile que qui se laisse fasciner de Christ il ne peut pas se passer de tmoigner la joie de suivre ses traces. Dans ce mois d’octobre, particulirement ddi la mission, nous comprenons ancor plus que, vraiment en force du Baptme, nous possdons une connaturale vocation missionaire. Invochiamo les intercessione des Vergine Marie, pour qu’on multiplie les missionaires de l’vangile. Intimement uni aux Signore, il puisse chaque baptis sentir d’tre appel annoncer tous l’amore de Dieu, avec le tmoignage de sa vie. [ Aprs l'Angelus, la Papa a salu les prsents en diverses langues. Celles-ci ses mots en italien : ] Plus des parties ils m’arrivent demandes d’intervention en faveur de personnes qui, en divergs Pays du monde, sont des victimes de squestrations. Pendant que je raffirme plus arrte condamnation de ce crime, j’assure mon souvenir dans la prire pour toutes les victimes et pour leurs membres de la famille et amis. En particulier, je m’unis la pressante appel rcemment tourne me de l’Archevque et de la comunnaut de Sassari en faveur du Monsieur Giovanni Battista Nageoire, enlev les 14 settembre gliss, parce que soit vite rendu ses chers. Il salue maintenant les jeunes dlgus des Rgions italiennes, runis dans ces jours Rome pour la ralisation de projette triennal de l’glise italienne dnomm « Agor des jeunes ». Chers amis, benedico le vtre je me promne et je vous attends nombreux la grande rencontre des jeunes italiens en programme pour le 1 et 2 settembre 2007 Loreto. Prs ce d’aim Sanctuaire mariano nous vivrons ensemble un instant de grce, dans la joie de la foi et dans la perspectif de la mission, mme en prparation la Journe Mondiale de la Jeunesse de Sydney en 2008. Il salue finalement les pperins de langue italienne, en particulier les fidles provenants de Brescia, Cme, Commessaggio, Montalto Uffugo et Montale, comme aussi le Corps Musicale « Sainte Cecilia » de Valbrona et les Choarls de Bronzolo et de Conselve. Il salue aussi les participants au meeting de l’Association Motocyclistes des Forces de Police. tous je souhaite une bonne dimanche.

l'

Pope Benedict XVI holds his weekly Angelus blessing from a window of his private apartment overlooking St. Peter’s square at the Vatican October 29, 2006. REUTERS/Alessandro Bianchi (VATICAN)

 dans Pape Benoit

A motorcyclist of the Italian Police Motorcyclists Association waits for Pope Benedict XVI’s blessing during the Angelus prayer in St. Peter’s square at the Vatican Sunday, Oct. 29, 2006. In background St. Peter’s Basilica. (AP Photo/Alessandra Tarantino)

quelques unes de mes penses d’aujourd’hui

29 octobre, 2006

aujourd’hui je me suis pris un peu de temps pour « feuilleter » les journaux et les site on line; je ne comprends pas, peut-treun peu, la manire de professer la foi chrtienne en France, en ralit j’ai trouv diffrents articles, vous prenezcet articlepour ce qui est,comme le regard d’une personne qu’il ne connat pas la France non ayant vcu ou en non vivant les problmes; j’ils semblent en peu diffrent de l’italiens; je vois d’une partie une grande recherche de prire et de spiritualit et ceci est un grand bien; je vois diffrentes approches un chemin de foi authentique et aussiceci est beau; puis je trouve des grandes discussions – que j’ai plusieurs fois relu pour voir si j’en comprenais l’origine – et je ne comprends pas bien l’origine d’elles pour laquelle je ne me sens pas leur poster; en ralit j’il semble de comprendre une grande peur pour le discours sur la liturgie qui assume aspects diffrents – certainement des ntres – en France, mais pas du tout – la liturgie aussi de nous il est phase de relecture; avant tout de la part du Pape mme s’il a commenc dj depuis dcennies; puis des prtres (tous) je ne ferais pas beaucoup de diffrence entre Cardinaux, vques et prtres, parce que, mme en manire diffrente ils se trouvent dans la mme situation, de l’autre du peuple « de Dieu »; le fait, tout au moins, pour ce qui vois moi autour, est que la messedepuis quelque dcennie elle est devenu – souvent – par la suite, une interprtation prsume, ou mieux, mauvaise interprtation du Concile, pendant qu’il semblait mettre en communication de plus le prtre avec le peuple et naturellement les deux avec Dieu – il semble devenue « vieille » – ou « obsolte », beaucoup de gens ils se sentent fatigus, entrez-les la messe et tout ce qui semble « nouveau » je parle des chants, naturellement, des lecteurs improviss, de gestualit, et je voudrais parler de l’homlie qui toujours d’il devient plus une exgse des textes liturgiques qu’un ensambled’exgse – admonition – aide dans l’aujourd’hui et autre de mieux, et il est dj quelque chose, ou nous faisons cas la langue, quelquefois en acceptant le latin qui comprennent, et en refusant peut-tre un chant en langue espagnole – je suis en train de parler de quelque chose qui aujourd’hui a succd – un beau chant et l’Espagnol pour un Italien il est bien comprhensible; j’ai l’impression qui sommes en train de mettre des problmes ou petits petits, ou inexistants; et les vrais se sont loigns de notre esprit, je crois que le problme le plus gros est de vivre la liturgie comme elle nous a transmis de Christ et des aptres et de Pietro, en nous rappelant que dans l’glise catholique autres rites ils existent, commencer par le catholique-byzantin – en tant en langue grecque est valide certainement et en original; je ne sais pas m’expliquer, peut-tre non, nombreux j’ils semblent problme faux, le problme le plus gros est notre foi (tous compris) et si nous la vivons avec la profondeur d’entendre qu’ils avaient les les aptres, les premiers chrtiens et les martyrs, si nous vivons quell’ « eucharistie » que Christ nous a donn dans son dernier dner; tout le reste – comprise la musique et la langue, qui doit tre comprise naturellement – ils sont pour l’utilit de l’homme, pour vivre profondment ce cadeau de l’eucharistie qui Jesus nous a fait; l’glise, parfaite et imparfaite, sainte et pcheuse, interprte, dans les temps historiques, la mode meilleure de clbrer, quelques fois en mode excellente, hautes fois se trompe, mais il est normal; le problme vrai est que le problme est que si nous offrons, galement Christ et aux aptres, et au peuple de Dieutout, l’eucharestie, nous pouvons devenir vraiment chrtiens, tmoins des la Resurrection de Christ et frres, oui frres, parce qu’au-del de tout s’il n’y a pas ceci nous ne sommes pas chrtiens ; alors bien ils viennent les discussions, les interpretation, les questions, le dmande, les rponses, mais si nous sommes diviss entre nous, l’intrieur de la comunnaut qui clbrent et, hors, entre tous les chrtiens, le problme peut tre plus gros que cela ce que, dans l’immdiat nous y posons ou posons aux autres ; excuses moi je suis passe de en argue l’autre, on y a tress vos problmes, pour ce que je perois avec ceux que je vis, et ce qui moi semble, et cela que je vis est que nos prsomption il nous fait oublier l’amour par les frres, la charit, pour rduire la messe un quelque chose faire, comme toutes les autres choses, et nous n’attendons pas Christ qui vient dans de nous ; j’aurais voulu vous proposer des crits intressants ou beaux, mais je me trouve lire, il me semble, toujours les mmes choses, les mmes discours, soit en italien soit en franais; je trouve quelque chose de nouveau, souvent seulement dans ceux de le Pape dit et crit; pour ceci je voudrais proposer, dans ce Blog, relire le texte du Pape sur les tmoins qui concernent la fondation de l’glise de la part de Jsus, la tradition les aptres; si jamais je les divise et je les mets dans pages; pardonn-moi, peut-tre mon discours n’a pas t entirement cohrent et ai mis tant de discours ensemble, mes, pour ce qui me concerne, qui m’offre de l’indication vraies de « chemin dans les Seigneur » est seulement le Pape, aprs les Seigneur, Marie, et ceux qui du ciel ils veillent sur de nous;

mme pourcet crit ils me sont d aider d’un traducteur on line, mais ils me donnent une traductionpas mieuque celle que je me ferais per moi une partie les accents et autre; je vous traduit le texte de l’Angelus d’aujourd’hui et pour aujourd’hui il est tout parce que je ne nous la fais plus (j’ai traduit ce ultime motletteralment de l’italien); bonne nuit

L’ ultima cena da:

http://www.churchforum.org/Arte/la_ultima_cena.htm quelques unes de mes penses d'aujourd'hui LA_ULTIMA_CENA1

12345...8